Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2017

Soirée de soutien "un toit pour ESTHER" à Bourg les Valence à la MPT Chony

SAMEDI 14 OCTOBRE DE 17H à 22H

De quoi manger à prix libre, buvette, musique Gnawa et Slam, débats

Soirée organisée par le collectif "un toit pour Esther"

 

affiche esther-2.jpg

Soirée de soutien à St Jean en Royans

affiche 14 octobre-0--1.jpg

11:55 Publié dans Le Royan | Lien permanent | Commentaires (0)

Meeting de solidarité avec tous/toutes les migrant.e.s

Mardi 3 octobre 2017 18H30
Maison des Associations
6 rue Berthe de Boissieux Grenoble

"Avec les interventions/témoignages d’un représentant de la Coordination 75 de Soutien aux Sans Papiers : Anzoumane SISSOKO, Coordination héritière des hommes, femmes et enfants qui avaient occupé avant d’en être chassés brutalement l’église Saint Bernard au nord de Paris en août 1996, et d’un militant rebelle solidaire des migrant.e.s en provenance d’Italie, dans la Vallée de La Roja (Alpes Maritimes) qui exigent inlassablement un accueil digne et la régularisation de TOUS les migrant.e.s. Nous dénonçons avec eux d’une part la criminalisation des citoyen.ne.s qui sont solidaires des migrant.e.s, qui les accueillent, les hébergent, les accompagnent dans leurs démarches. Et nous exigeons :"

• La régularisation des personnes sans papiers
• Un Toit pour tous et toutes
• La délivrance d’une carte de 10 ans
• Fermeture des centres de rétention et des milliers de camps ouverts en Europe et dans de nombreux pays
• La Liberté de circulation : pour un monde sans frontières et sans camps ni en Europe ni au Maghreb ni en Afrique subsaharienne

Communiqués de la FASTI

Vive la rentrée ? Pas pour tout le monde !
"Au moment où des millions de jeunes font leur rentrée scolaire, où le ministre de l’Education nationale va être filmé au milieu d’écolier.ière.s qui vont ainsi se retrouver sous les feux des médias, un certain nombre de jeunes vont être exclu.e.s de toute forme de scolarisation ou de formation. Parmi eux/elles, des jeunes isolé.e.s (sans famille) qui se voient ainsi refuser l’accès à ce droit fondamental qu’est le droit à l’éducation..." Lire la suite