Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2017

JOURNÉE INTERNATIONALE DES MIGRANTS ET MIGRANTES À MENTON : OUVREZ LES FRONTIÈRES

TARCT-MENTON-16 DÉCEMBRE-V3.jpgManifestation à Menton

 L'ASTI VALENCE, l'ASTI ROMANS, SOLIDARITE et LANGAGE se joignent à l'appel du Collectif Solidarité Migrants 06, de la Coordination Sans Papiers 75 et de la Coalition Internationale
des Sans Papiers et Migrant.e.s

Départ en car de VALENCE le SAMEDI 16 DECEMBRE 2017 à 7h place Dunkerque et de ROMANS parking Casino à 6h40
Retour prévu à Valence vers minuit.
Participation : 30 euros par personne - Si vous ne pouvez pas venir, pensez à une participation financière de soutien adressée à l'ASTI Valence.
Prévoyez : repas tirés du sac, de bonnes chaussures, un foulard.......

Inscription (43 places) :
Martine PATOULLIARD
04 75 42 03 49.

L 'APPEL :

- Pour célébrer la journée internationale des migrant-e-s et donner de la visibilité à toutes les initiatives qui seront prises dans ce cadre
- Parce que cette frontière est devenue un des symboles de l’inhumanité des politiques migratoires de l’État français et de l’Union européenne et du développement de l’État policier
- Parce qu’aux mort-e-s es frontières s’ajoutent la multiplication des mesures d’enfermement et d’expulsion, les milliers de migrant-e-s à la rue, y compris des enfants et des jeunes isolé-e-s, le harcèlement policier et la chasse aux sans-papiers
- Parce que le gouvernement français, au travers de l’inscription des mesures d’urgence dans le droit commun contredit encore plus le droit d’asile et que ce même gouvernement prépare une nouvelle loi durcissant encore sa politique migratoire dans un sens liberticide
- Parce que cette région est devenue le symbole des solidarités qui existent sur tout le territoire avec les migrant-e-s. Mais elle est aussi devenue, après Calais, le symbole de la répression contre ce mouvement et les personnes solidaires
- Pour dire « ça suffit ! », pour mettre fin à l’acharnement contre les migrant-e-s et aux discours et politiques racistes et sécuritaires qui gangrènent toute notre société.
*Nous manifesterons pour :*
* - l’accueil des migrant-e-s*
* - la liberté de circulation et de résidence (art. 13 de la Déclaration Universelle )
* - la régularisation des sans-papiers*
* - l’abrogation des accords de Dublin*
* - la solidarité et l’égalité des droits pour tout-e-s*
* - l’abrogation de tout "délit de solidarité" et l’abandon de toutes les poursuites contre les personnes solidaires*

04/12/2017

Au parrainage nous avons eu le plaisir d'acceuillir Mylène Wagram de la compagnie AWA

Pour ceuDSC06499.jpgx et celles qui sont restéEs sous le charme de Mylène...

 Voici les auteurs lus par Mylène :
Patrick Chamoiseau, Frères Migrants, Le Seuil.
Georges Didi Huberman et Niki Giannari, Passez quoi qu'il en coûte, Éditions de Minuit.
Paul Celan, Renverse du souffle, Le Seuil.
Jacques Berque, L'orient second, Gallimard.

Le site de la compagnie avec le spectacle abordant la thématique  des migrants

 

 

29/11/2017

Appel des parents d'élèves pour deux jeunes filles arméniennes scolarisées à Bourg les Valences

Yeva et Julieta, âgées de seize et onze ans, scolarisées au lycée des Trois Sources et au collège Gérard Gaud à Bourg-lès-Valence, risquent de voir leur père expulsé du territoire

Venues d’Arménie, elles sont en France depuis huit ans avec leurs parents Alik et Lusine. Victimes de racket dans leur pays d’origine, avec des autorités incapables de les protéger, ils ont dû fuir. Julieta avait 3 ans lorsqu’elle est arrivée à Valence, autant dire qu’elle ne connaît que notre pays et sa langue, comme la majorité de ses camarades de classe. Comme sa soeœur, c’est une bonne élève qui ne cause aucun problème, à l’instar de leurs parents.

Alik est sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Un juge administratif doit se prononcer sur cette mesure le 4 décembre prochain. Si tel est le cas, il pourra être expulsé à tout moment.

Nous ne pouvons pas accepter d’assister à la séparation programmée de ces filles et de leur père.

Nous ne pouvons pas accepter de laisser pour seul choix à Yeva et Julieta de vivre sans leur père ou de le suivre dans un pays qu’elles ne connaissent pas, ou si peu.

Nous ne pouvons pas accepter que notre pays rejette cette famille après ces huit années passées avec nous.

Le conseil départemental, conformément aux valeurs de la FCPE et fier de les porter, est aux côtés des Arakelyan et des parents d’élèves du conseil local du collège Gérard Gaud qui les soutiennent dans leur demande légitime de rester en France.

Nous organisons ensemble, ce vendredi 1er décembre de 16h à 17h, un rassemblement devant leur collège pour montrer au préfet de la Drôme, qui a tout pouvoir en ce domaine, que nous ne le laisserons pas donner cet ordre indigne sans réagir.

Nous avons besoin de votre participation à ce rassemblement qui sortira ces pratiques de l’ombre dans lesquels certains voudraient les laisser. Seule une présence nombreuse permettra la diffusion de notre message à travers les médias et pourra empêcher cette expulsion. Merci de diffuser cet appel le plus largement possible.

Aidez-les ! Aidons-nous !

La FCPE de la Drôme



Parrainage dans la Drôme : Samedi 2 décembre à Montmeyran

ASTI_parrainage_flyer_recto-1.jpg

 

 

 

 

 

Le dossier de presse

L'affiche
ASTI_parrainage_flyer_verso.jpg

28/11/2017

Vernissage de l'exposition "Mon métier, mon avenir"

Invitation

Invitation 29 11 17 Invités extérieurs.jpg

15/11/2017

Quelques infos à retenir...En vrac...

REPRISE DE L'HORAIRE D'HIVER POUR LES CA DE L'ASTI VALENCE : tous les 1er mercredis du mois à 19h à la maison des sociétés de Valence

COURTS MÉTRAGES SUR LES MIGRANTS : mardi 12 décembre au Cause Toujours à Valence

CAFÉ "CAUSE FRANÇAIS" : les 1ers mardis du mois au Cause Toujours à Valence

 

 

25/10/2017

NON A L’EXPULSION DE ALIK ARAKELYAN : signer la pétition en ligne.

"Alik et Lusine Arakelyan ont dû quitter l’Arménie parce que leur vie était menacée par des organisations qui les rackettaient. Ils sont arrivés en France en octobre 2009 avec leurs filles Yeva et Julieta, âgées de 8 ans et 3 ans.
Leur demande d’asile en France a été rejetée.
Installés à Valence. Ils se sont parfaitement intégrés à la société française.
Mais le 5 octobre 2017 Alik a été arrêté jeudi et placé en Centre de Rétention Administrative à Lyon.
Il est de nouveau sous le coup d’une OQTF.
Nous devons nous mobiliser pour qu’ils puissent rester en France. D’autres familles sont concernées nous espérons donc qu’elles se joindront au groupe."

 mercredi 18 octobre a été formé un collectif citoyen

Signez la pétition en ligne

Première action : Signature de la pétition et distribution du tract de communication place Porte Neuve à Valence ce mercredi 25 octobre à 17h30

 

tract en pdf 25.10.2017-1.jpg

 

 

30/08/2017

L'ASTI Valence vous informe

Reprise des permanences juridiques à la maison des sociétés bureau 205  :asti calligraphie.jpg

SAMEDI 2 SEPTEMBRE 2017 : 9h30 - 12h

SAMEDI 9 SEPTEMBRE 2017 : 9h30 - 12h

Conseil d'administration : MERCREDI 6 SEPTEMBRE à 18h : CA ASTI salle 22

JEUDI 14 SEPTEMBRE :  à 19h  information sur le parrainage au café Le Cause Toujours" à Valence

26/06/2017

ENFANTS à la RUE : TOUT RESTE à FAIRE, APPEL à la CREATION D'UN COLLECTIF DE SOUTIEN

 L'ASTI Valence vous invite à une réunion le mardi 4 juillet 2017 à 18h, salle 22 à la maison des sociétés afin que nous puissions constituer un collectif qui aura pour tâche de demander :

- une audience au préfet avec l'exigence de l'ouverture d'un local adapté pour l'accueil de nuit.

- interpeler les élu.e.s du département et de l'agglo pour qu'ils acceptent de coopérer avec le préfet.

- envisager le dépôt d'une plainte, avec constitution de partie civile, pour "mise en danger de la vie d'autrui".

Premiers signataires à ce jour  pour la création  de ce collectif : ASTI ROMANS - Solidarité et Langages - EELV DROME - LDH...

Communiqué

"Une  jeune femme enceinte qui couchait dans la rue depuis plus d'un mois a été prise de douleurs. Admise aux Urgences de l'hôpital de Valence les médecins ont constaté la mort du bébé in-utéro. La mort remonterait à plusieurs jours.
Cette jeune femme fait partie d'un groupe de migrants d'origine albanaise qui ont déposé une demande d'asile. Selon la convention de Genève ces personnes devraient bénéficier d'une mise à l'abri immédiate. Mais à cause de retards administratifs cette disposition n'entre en vigueur que plusieurs semaines après le dépôt de la demande.
En attendant ces migrants, à Valence comme ailleurs, errent dans les rues à la recherche d'un abri. Soutenues par des citoyens solidaires elles squattent régulièrement des bâtiments publics.
Cela gêne les autorités qui, parfois, offrent des mises à l'abri temporaires. Mais aucune solution pérenne n'est trouvée.
Faisant suite à l'occupation du hall de l'Hôtel du Département à Valence, une audience avait été obtenue le vendredi 23 juin avec la nouvelle présidente du Conseil du Département.
Cette audience a été repoussée. Entre temps un bébé est mort-né au moment où les autorités évoquent la nécessité de lancer un plan "d'alerte canicule" destiné notamment aux personnes "SDF".
Nous ASTI Valence et ASTI Romans appelons toutes les associations, les partis et syndicats ainsi que tous les citoyen-ennes indigné-e-s par cette situation à interpeller les autorités préfectorales, départementales et municipales afin de trouver une véritable solution à ce problème.
Nous sommes convaincus que, sur l'agglomération de Valence-Romans, un local aménagé peut être ouvert rapidement pour la mise à l'abri nocturne des enfants sans toit et de leur famille."

 

12/06/2017

Démultiplions notre solidarité par un prochain parrainage ...

Affiches-parrainage-1.jpgL'ASTI Valence  organise son 6éme parrainage le 2 décembre 2017 à Montmeyran. L'ASTI Romans s'associe à ce parrainage.

Nous organisons à la maison des sociétés de Valence :

Une  réunion avec les personnes qui voudraient parrainer : lundi 29 mai à 19h.Venez vous renseigner et ensuite vous déciderez.

Une réunion avec les personnes à parrainer : mercredi 21 juin à 18h

Une réunion  des personnes qui parrainent : samedi 24 juin de 10h à 12h Invitation

"Le sens du Parrainage Républicain
Le Parrainage est une autre façon de manifester concrètement son soutien aux familles et aux personnes isolées « sans papier ». L’idée est que cette action symbolique puisse se réaliser pour redonner du sens à notre conception républicaine d’accueil et d’asile qu’a été la France..."  lire la suite

 

14/05/2017

Ce 14 mai, belle et prometteuse journée festive à Chabeuil...

Journée organisée par L'ASTI Valence et l'association l'Arrosoir de Court Circuit.

IMG_5563.JPG

Nous étions très nombreux-ses ce dimanche : plusieurs familles sans papier et de nombreux personnes sont venues faire connaissance. C'est ainsi que commence la solidarité, se connaître pour cheminer ensemble.

Après un repas partagé, l'ASTI a présenté le prochain  parrainage républicain qui aura lieu le 2 décembre à Montmeyran.

Ceci est une première étape.

Nous organisons une prochaine réunion avec les personnes qui voudraient parrainer : lundi 29 mai à 19h à la maison des sociétés de Valence salle 22. Venez vous renseigner et ensuite vous déciderez.

Qu’est-ce qu’un parrainage ?

L’unique recours de toutes les personnes sans papier réside dans la mobilisation d’un vaste mouvement de solidarité. L'Asti Valence, association de soutien aux sans papiers a décidé d’organiser un nouveau parrainage dans la Drôme, dont la "cérémonie publique" aura lieu à Montmeyran le 2 décembre 2017. Ce sera le 6ème parrainage.

Il s'agit d'accompagner une famille sans papier pour qu’elle obtienne le droit de vivre dignement sur notre territoire. Cet engagement n’a pas valeur légale mais constitue un « titre de reconnaissance » .

Parrainer une personne ou une famille sans papier,

  • c’est lui permettre d’échapper à la fatalité qui voudrait qu’il doive rester dans l’ombre et vivre dans la peur.

  • c’est attester publiquement que cette personne, cette famille a créé des liens au sein de notre société.

  • c’est un acte de vigilance et de résistance face à une politique d’exclusion et de négation des personnes. Lire la suite

 

C'est intolérable : à Valence des enfants dorment à la rue !

16 enfants de moins de dix et leurs parents dorment à la rue..

"Nous ne18403637_1291704677616971_3434460868851088768_n.jpg18403703_1291704634283642_7735034500962189452_n.jpg demandons pas en urgence que le préfet applique la loi et la convention de Genève qui pourtant lui impose de les loger jusqu’à ce que l’OFPRA accepte ou rejette leur demande d’asile. Nous demandons simplement que de 20 h 30 à 8 h du matin la police puisse les placer dans un lieu abrité."

Pas d'enfants à la rue à Valence !

enfantalarue@gmail.com

tel: 06 72 07 76 42

Nous remercions les associations Ligue des Droits de L’Homme (LDH), ASTIV, Solidarité de Langages (S§L), AJAM qui nous ont assuré de leur soutien ainsi que l’extraordinaire travail du Diaconat, de l’Entraide, d’Asile point com, de la Croix Rouge, du Secours Populaire, des Restos du Coeur et de leurs salarié.e.s et bénévoles.

 

11/05/2017

A ne pas rater : rencontre festive à Chabeuil à Court Circuit avec l'ASTI Valence le 14 mai

Affiche-CC-14:05.jpg

 

03/04/2017

Invitation à l'Assemblée Générale de l'ASTI Valence

asti calligraphie.jpg Jeudi 6 avril 2017 à 18h30 

Salle 22  à la  maison des sociétés à Valence

1/ Les rapports : moral - discussion  vote *  activités - discussion  vote *  financier - discussion vote * Budget prévisionnel - discussion et vote

             2/ Présentation de nos orientations pour 2017.

             3/ Ensuite, nous vous proposons un travail en trois groupes sur trois thèmes de réflexion pour étayer ces orientations :

  • La nécessité de tisser un réseau de solidarités citoyennes : le parrainage

  • Les résistances à mettre en place pour affronter une politique migratoire dévastatrice

  • Comment travailler ensemble à l'intérieur de l'ASTI et avec nos partenaires à de nouvelles formes de résistances, de nouvelles façons de penser et de faire ensemble...

Un ou plusieurs membres de notre commission : «  Sensibilisation et Education Populaire » sera présent.e dans chacun des groupes.

L'ensemble des travaux de chacun des groupes constituera un amendement à nos orientations 2017 soumis au vote

                  4/ Election du conseil d'administration.

Un moment d’échange clôturera notre Assemblée Générale. Chacun apporte sa contribution aux plats salés ou sucrés, tandis que l’association s'occupera des boissons.

PS : Si vous n’avez pas encore réglé votre adhésion, vous aurez la possibilité de le faire sur place avant l’Assemblée Générale. Nous rappelons que pour pouvoir voter, il faut être à jour de ses cotisations.

Tous les renseignements : invitation, adhésion, pouvoir

 

29/03/2017

Situation d'urgence pour des familles Albanaises à Valence

"Des familles Albanaises  errent depuis près d'une semaine dans Valence à la recherche d'un hébergement d'urgence.

17554288_10212259276735308_970628943348940219_n-1.jpg

Ces familles en sont au stade du pré-accueil et doivent faire valoir leur demande d'asile auprès de l'OFPRA.
Tant que leurs dossiers ne sont pas enregistrés elles ne bénéficient pas d'un hébergement en CADA.

Des personnes bénévoles leur sont venues en aide.
Des échanges se sont d'abord engagés auprès du Diaconat Protestant pour que ces familles soient admises, jour et nuit, dans le centre de la rue Amblard. Les responsables du Diaconat, arguant du manque de places, ont fait appel à la police municipale puis nationale, pour tenter de mettre fin à cette occupation intempestive.
La police nationale a consenti à ne pas les expulser des lieux pour la nuit de vendredi à samedi (24 à 25 mars).

Le lendemain samedi, les aidants ont installé ces familles au troisième étage de la Maison des Sociétés. Le gardien a fait appel à la police municipale, qui en a référé à la police nationale qui, faute de mieux, a laissé les familles dans les lieux pour la nuit du samedi au dimanche.
Le lendemain matin, la Maison des Sociétés était décrétée fermée.
Le dimanche soir, les familles ferovière qui a fait appel à la police nationale qui a agit...comme les jours précédents.
Le Diaconat accepte que ces personnes viennent se poser et se doucher au foyer de la rue Amblard mais refuse toujours de les accueillir pour la nuit.
Le préfet et le maire sont interpelés. La presse commence à se bouger. Le préfet finira bien par présenter une solution ad hoc qui mette ces familles à l'abri."

Par "ROSA" . Réseau d'Opération Solidaire Active - ex "Nuit Debout Valence"

ROSAvalence@groups.facebook.com

25/03/2017

NOUS AVONS UNE TRÈS BONNE NOUVELLE ...

LE PRÉFET A ENGAGÉ LE PROCESSUS DE RÉGULARISATION POUR LA FAMILLE MELKONYAN ! BRAVO À TOUS ET TOUTES D'AVOIR ÉTÉ SOLIDAIRES AVEC CETTE FAMILLE SI SYMPATIQUE !!!

IMG_3684.JPG

Ils étaient près de 300 réunies mercredi 22 mars à 17 heures place Porte-Neuve à Valence pour manifester leur soutien à la famille de Simon et Siranush Melkonyan menacée d’expulsion.

 Après les quelques premières 1 200 signatures d’une pétition données lundi 20 mars à la Préfecture, les manifestants ont remis près de 400 nouvelles signatures, et demandé un rendez-vous avec le Préfet pour le lundi 27 mars.

Rendez vous devant la préfecture lundi 27 mars à 17h 

 

20/03/2017

Beaucoup de solidarités ce lundi 20 mars pour soutenir la famille Melkonyan...

Non à l’expulsion de la famille Melkonyan à Valence !

IMG_3611-1.JPG

Plus de 300 personnes devant la préfecture de Valence pour  manifester contre l'expulsion de cette famille. Famille exemplaire, sans histoire, intégrée,  parlant parfaitement le français avec deux enfants en bas âge dont l’un né en France fréquentant une école à Bourg lès Valence.  Cette famille a été au cœur de rejets administratifs aboutissant à la décision d’expulsion pour  le 25 mars alors qu'elle remplit tout a fait les conditions exigées par  la circulaire Vals de 2012.

Les amiEs de Simon Melkonyan et de sa famille, les membres de l’ASTI et leurs amiEs,  les représentantEs très nombreux-ses de la communauté arménienne, de nombreuses associations, les parents d'élèves où sont scolarisés les enfants, tous et toutes  indignéEs par cette affaire, étaient venus dire « non ! » à cette expulsion  incompréhensible.

Signer et faites signer la pétition

cliquer:mmmhttps://www.change.org/p/martine-patoulliard-non-a-l-expulsion-de-la-famille-melkonyan?recruiter=586976480&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

En à peine 4 jours 1200 signatures furent recueillies en ligne et sur papier. Au cours du rassemblement près de 300 signatures furent apportées. 

Notre résistance continue ! Il faut que nos amis Simon et Siranush et leurs deux enfants restent en France !

Rendez-vous mercredi 22 mars à partir de 17h place Porte Neuve à Valence ! Ensuite nous apporterons à la préfecture toutes les nouvelle signatures recueillies.

Apportez de quoi faire du bruit, de la musique, des poèmes, des chansons…

Scan29.jpg

16/03/2017

URGENT : soutien à la famille MELKONYAN : manifestations, coférence de presse, collectif de soutien

PHOTO COLLECTIF SOUTIEN MELKONYAN.JPG

Ce mercredi 15 mars s’est créé le Collectif pour la Défense de la famille MELKONYAN, qui a reçu une obligation de quitter le territoire français pour une expulsion le 25 mars 2017. Il est ouvert à touTEs.

Le Collectif proteste contre cette décision injuste de la préfecture pour une famille bien intégrée depuis 6 ans et dont les enfants de 8 et 5 ans+ sont scolarisés à Bourg les Valence et rentre donc pleinement dans tous les critères de la circulaire VALLS du 28 novembre 2012, permettant une régularisation sur le territoire français.

Le Collectif de soutien à Siranush, Simon MELKONYAN et leurs enfants appelle  les citoyennes et citoyens à venir manifester leur soutien :

LUNDI 20 MARS à partir de 17h devant la préfecture de Valence.

************************************************************************************

Nous invitons la presse et les médias à une conférence de presse

VENDREDI 17 MARS à 16h

Maison des sociétés, rue St Jean à Valence, salle 22 au 1er étage.

*************************************************************************************

Signer et faites signer la pétition ci jointe en fichier

cliquer:mmmhttps://www.change.org/p/martine-patoulliard-non-a-l-expulsion-de-la-famille-melkonyan?recruiter=586976480&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

**********************************************************************

Personnes à contacter :

Martine PATOULLIARD : 04 75 42 03 49

ASTI : 06 13 70 27 43

Krikor AMIRZAYAN : 06 19 58 00 42

 

23/02/2017

Communiqué de l'ASTI Valence suite à la soirée d'information et de partage sur l’Albanie

 Communiqué :

"Pourquoi ce petit pays d’à peine 2,9 millions d’habitants, aux paysages paradisiaques, se dépeuple-t-il à un rythme accéléré ? En effet, rien qu’en France, les demandeurs d’asile d’origine albanaise sont passés en tête en 2016 avec 5 999 personnes, devant les Syriens (5 520 p.), les Afghans ( 5 466 p.) et les Soudanais (5 140 p.). Pourtant ces trois derniers pays sont en guerre, alors que l’Albanie est un pays considéré comme « sûr » par l'Union Européenne.

C’est pour mieux le comprendre que plus de 70 personnes, représentants d’associations humanitaires, bénévoles, hébergeurs et Albanais, se sont retrouvées ce 22 février à la Maison des Associations de Valence.

Suite à la vidéo-conférence préparée par une étudiante Albanaise, les questions ont été nombreuses, chacune trouvant réponse par des témoignages douloureusement vécus.

Parmi les raisons poussant les familles Albanaises à tout quitter pour demander protection à d’autres pays européens, France et Allemagne en tête, les plus fréquentes sont le Kanun, coutume ancestrale de vendetta qui détruit les familles depuis plus de 600 ans, mais aussi la corruption de l’administration, de la police et du gouvernement, l’impunité des auteurs de violence, les trafics en tous genres, et en particulier de drogue. Rentrer au pays signifierait pour la plupart y laisser sa vie, et il est aujourd’hui urgent d’y trouver solution."

ASTI Valence Mercredi 22 février 2017

Lire l'ensemble du communiqué

 

14/02/2017

Soirée pour connaître, comprendre l'Albanie

thethi-albania.jpgMercredi 22 février 2017 à 18h30 

Salle 31 au  3ème étage à la maison des sociétés 

4, rue St Jean à VALENCE.

 

 

L'Asti Valence accompagne de nombreuses personnes venues d'Albanie,  faire connaître leur pays est important pour eux, pourquoi et comment ils l'ont quitté...

Soirée pour comprendre, connaître l'Albanie

Pays de rêve pour certain.e.s, mais de violences pour d'autres...

Cette soirée se terminera par un repas préparé par les familles albanaises !

Nous vous attendons nombreuses et nombreux

 

09/02/2017

L'ASTI Valence à Grenoble le 21 janvier 2017

20170121_151140.jpg

06/02/2017

Soirée d'information et d'actions à venir à Chabeuil à Court Circuit

AFFICHE_Asti_court-circuit_bis.jpg

26/01/2017

Les migrations climatiques ce mardi 31 janvier à 18h30 à Valence

La Cimade a le plaisir de vous inviter à une soirée sur les migrations climatiques organisée par les étudiants de licence professionnelle "économie et gestion de l'eau". La soirée aura lieu au pôle universitaire Latour Maubourg,  87avenue de Romans à Valence

affiche migrations climatiques.jpgAffiche

25/01/2017

Concert de Soutien à ALDA... A ne pas rater...

ALDA_Graind'phonie-A5 def.jpg

 

ALDA : association crée à Valence en juillet 2013 par des personnes actives en faveur de l’accueil des migrants et différentes associations et collectifs en lien avec les demandeurs d’asile dont la CIMADE , l’ASTIV, Mêmes Droits pour toutes et tous, des paroisses catholiques et protestantes, l’armée du salut...

ALDA a géré en 2016 20 logements qui ont permis de mettre à l’abri une vingtaine de familles dont 48 enfants mais elle doit faire face à des dépenses d’environ 10 000 euros/mois. Les dons ne permettent pas d’assurer la pérennité de l’action de l’association qui voit sa trésorerie fragilisée. ALDA ne fonctionne qu’avec des bénévoles et la générosité des donateurs.

Pour récolter des fonds : ce concert

Venez nombreux-ses!

 

19/01/2017

Rassemblements devant les préfectures : respect des engagements de l'état : à Valence aussi !

 Vendredi 20 janvier de 13h à 15h devant la préfecture de Valence

Une lettre rappelant au préfets les engagements de l'état lui sera remise à cette occasion. La lettre au préfet

Extrait du communiqué :

"Les migrants « dublinés » ne doivent pas être expulsés : les préfets doivent respecter la promesse de B. Cazeneuve...

  • Le respect de la promesse faite aux migrants du camp de Calais : enregistrer leur demande d’asile même s’ils/elles ont laissé des empreintes digitales, presque toujours de force, dans un autre pays de l’U.E.

  • L’extension de cette mesure à tous les migrants qui souhaitent demander la protection de la France. En effet, la mobilisation des services préfectoraux et des forces de police pour les reconduire vers un autre pays est une épreuve cruelle, et représente un coût très élevé, d'autant qu'il n'est pas possible de faire monter de force dans un avion une personne qui le refuse. Il est aussi injuste de faire porter à d'autres pays, souvent plus pauvres que la France, le poids de la prise en charge de ces demandes d'asile.

  • Un accueil d’urgence, conforme aux lois de la République et à la simple humanité, pour ne pas laisser dormir dans la rue, en hiver, des migrants, adultes, femmes, enfants, qui ont dû fuir leur pays. Un accueil inconditionnel est indispensable, et celui-ci doit s'appliquer notamment aux personnes qui ont pris rendez-vous à la préfecture pour demander la...       Lire l'ensemble du communiqué

Et pour nous éclairer une courte vidéo:

Qui sont les réfugié-e-s ? Pourquoi quittent-ils/elles leur pays? Quels sont leurs droits? Comment vivent les réfugié-e-s ? Amnesty International vous propose des éléments pour comprendre et agir pour le respect du seul droit qui reste quand tous les autres sont bafoués : le droit d’asile.

https://www.youtube.com/watch?v=NgZ5c5cRn7Y&t=21s&...

 

ARTICLE D.L MANIF.DUBLINES 20.01.2017.jpg

04/12/2016

Offensive cléricale en cours dans la sphère publique

 La  fédération et le groupe de Valence ont écrit à 4 élus de la Drôme, Député, Sénateur, représentant du Conseil Départemental, et Maire présents es-qualité à la consécration du « sieur » Volle par l’Evêque de Valence. Un symbole de la recléricalisation de notre pays !

La lettre ouverte :

Le Dauphiné Libéré du 18 novembre nous apprend qu'en l'église de Beaumont - Monteux, l'évêque de Valence a "consacré" un certain Jacques Volle "en présence du sénateur Gilbert Bouchet, du député Patrick Labaune, de la conseillère départementale Annie Guibert, du maire de la commune Bruno Sénéclauze et du père Philippe Maurin de la paroisse de Notre Dame du coeur de Jésus.... Lire la suite

 

 

01/12/2016

A noter dans les agendas...

SOIREE FESTIVE.jpg

28/10/2016

La fermeture des locaux de l'ASTI Valence à Rossini dans la presse

A lire l'article paru dans les Allobroges

ARTICLE LES ALLOGROGES 27.10 2016-1.jpg

20/10/2016

Après 35 ans rue Rossini, L'ASTI est expulsé de ses locaux...

Lire l'article du Dauphiné

A écouter : émission de radio sur RCF avec Jean Marie Tampere sur la fermeture des locaux

ARTICLE DL DERNIERE PORTES OUVERTES ROSSINI.jpg

15/10/2016

L'ASTI Valence s'associe à cet évènement

Tract 17 octobre 2016-4.jpg1961... 2016... 55 années de silence d'État


RASSEMBLEMENT VALENCE PLACE PORTE NEUVE 17 OCTOBRE 2016 à 17H30


Prises de parole

Marche vers le Pont Mistral 

Jet symbolique des fleurs contre l'oubli

Le tract