Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2019

Réunion de rentrée de l'ASTI d'Annonay

La réunion de l'ASTI aura lieu le mercredi 28 aout à 18h
Nologo asti annonay.jpgus souhaitons inviter à cette réunion tou.te.s ceux et celles qui seraient intéressé.e.s pour nous rencontrer, pour s'informer des projets à venir ou pour s'investir dans des activités.
En espérant vous y voir nombreux.ses pour échanger et continuer nos actions.
Un petit rappel vous sera fait mi aout ...Avec le lieu
Vous souhaitant un bel été
L'ASTI d'Annonay

Soirée du 27 juillet à Saint Julien de Molette transmis par l'ASTI d'Annonay

L'affiche

Tract 2019-1.jpg

Lecture d'été proposées par Jean Marie de l'ASTIV

Réglementation pour les mineurs non isolés et isolés et les majeurs placés en ASE :

Divers documents sur la réglementation sur le droit au séjour et travail pour les mineurs isolés et non isolés et à leur majorité.

*L'accès à la formation professionnelle

*Critères, composition du dossier

*Tableau récapitulatif

*Accés à la formation

 

 

 

11/07/2019

UN nouvel outil juridique : le guide du délit de solidarité

 logo fasti .jpg

 

Le nouvel outil « Délit de solidarité : le guide »* réalisé par le collectif Délinquants solidaires, auquel la FASTI participe activement. Il s’adresse à tout·es celles et ceux qui se mobilisent en solidarité avec les personnes exilées, migrantes, sans papiers en France. En partant des questions que peuvent se poser les personnes solidaires quand il s’agit d’h

ébergement, d’opposition à des expulsions, de transport, etc. cet outil propose des éléments pour comprendre le cadre légal et les enjeux soulevés ainsi que des conseils pratiques afin d’agir sans être intimidé·e.

Bref, un vrai guide pour se mobiliser en solidarité ! A diffuser sans modération.

La fasti

26/06/2019

Marche de soutien jeudi 20 juin à Romans

Prés de 200 personnes ont marché à l'appel de l'ASTI Romans pour soutenir Farida et Torki et leurs trois enfants menacés d'expulsion. Nous avons marché, valise ou pancarte à la main, dans un grand esprit de solidarité et d'amitié...En cette journée mondiale des réfugiéEs nous étions là aussi pour soutenir toutes les personnes menacées d'expulsion.....Voir l'album photos de cet évènement dans la colonne de droite.

P1140729.JPG

Le 21 juin : journée mondiale des RéfugiéEs

Nous étions au col de l'Echelle ce 21 juin IMG_2249-1.JPGet nous avons une pensée pour ceux et celles qui ont franchi cet espace....

21/06/2019

Livraison de bateaux aux garde-côtes libyens

migreurop - Copie.jpeg

 

 

 

                                    

Guerre aux migrant.e.s :

La justice française entérine la coopération de la France avec le gouvernement libyen

 

A l'heure où la Libye est à nouveau en proie à la guerre civile, la France n'a pas hésité à annoncer la livraison de six bateaux pour lutter opportunément contre l'immigration "dite clandestine". Le tribunal administratif de Paris, saisi par plusieurs associations dont Migreurop1, n'y trouve rien à redire.

Une fois de plus2, des juges s'abritent derrière le fait que l'acte de cession relève de la conduite des relations internationales de la France pour se déclarer incompétents à opérer un contrôle de légalité3.

En livrant ces bateaux aux garde-côtes libyens, la responsabilité française est d'autant plus importante que la plupart des personnes interceptées en mer Méditerranée ont subi des exactions par lesdits garde-côtes4. La France se rend ainsi complice des violations des droits humains commis en Libye à l'encontre des exilé.e.s en donnant à ce pays des moyens logistiques supplémentaires pour lutter contre les migrations. Or, le gouvernement français ne peut ignorer la situation qui prévaut en Libye et les conséquences qu'aurait cette livraison sur la vie et la sécurité des personnes.

Tout comme les autres États européens, la France endosse ici la politique sécuritaire et répressive menée par l'Union européenne depuis 25 ans, et sous-traite à des pays dits tiers l'exercice des pires violences étatiques à l'encontre des personnes exerçant leur droit à émigrer.

Pour que cesse cette guerre aux migrant.e.s, nos organisations envisagent de se pourvoir en cassation devant le Conseil d'État.

 

Paris, le 14 mai 2019

 

 

1« L'Etat français livre des bateaux à la Libye : des ONG saisissent la justice ! » : Communiqué de presse conjoint : http://www.migreurop.org/article2913.html

2Voir par exemple : Conseil d'Etat, 30 décembre 2003, Comité contre la guerre en Irak, n°255904

3Tribunal administratif de Paris, Ordonnance du 10 mai 2019, n°1908601/9

4« Libye : les politiques déplorables de l'UE », Amnesty International, 12 novembre 2018

20/06/2019

AGADEZ le terminus pour les migrants d'Afrique de l'ouest

 

 

La route des migrants qui passe par Agadez, au Niger, pour rejoindre la Lybie, est de plus en plus surveillée par les autorités nigériennes sur injonction de l'Union Européenne.

 

 

mai magana photo.jpg

Pour enrayer la venue des migrants d'Afrique de l'Ouest voir d'Afrique centrale en Europe, via la Libye, l'UE fait pression depuis quelques années sur les pays de transit. A la fin de l'année 2015, l'UE a ainsi créé le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour l'Afrique (FFU) - un programme d'aide d'un montant de deux milliards de dollars visant à s'assurer la coopération des pays africains dans la lutte contre la migration illégale..... lire la suite dans l'extrait ci dessous du bulletin d'information de septembre 2018, MAÏ MAGANA , de l'ONG nigérienne AGHIRIN'MAN

Mai magana 2.jpeg 

 

23/05/2019

Nous avons failli y croire

MNA.jpgNous qui connaissions la situation difficile des enfants placés par l’Assistance publique, pardon aujourd’hui il faut dire l’ASE (Aide Sociale à l’enfance gérée par les départements, prononcez azeu) nous nous sommes presque réjouis de la nomination d’un ministre (enfin d’un secrétaire d’État) Adrien Taquet qui tenterait d’unifier le n’importe quoi de cette politique auprès des jeunes.

Le 25 janvier 2019 « pour tous les militants de la protection de l'enfance, cette nomination est une victoire » nous disait Lyes Louffok1, membre du Conseil national de la protection de l'enfance.

Mais le jour où la proposition de loi visant à renforcer l’accompagnement des jeunes majeurs vulnérables vers l’autonomie, arrive devant l’assemblée, Adrien Taquet et Brigitte Bourguignon (co-auteurs de cette loi) proposent un amendement à l’article 1, au nom du gouvernement, qui est voté comme un seul homme par les députés En marche le 7 mai 2019.

L’article 1 de la loi prévoyait d’obliger les départements à prendre en charge les enfants placés à l’aide sociale à l’enfance, jusqu’à leurs 21 ans, par le biais d’un contrat jeune majeur pour éviter toutes « sorties sèches » du dispositif de protection le jour de leur dix-huitième anniversaire. Ce n’est plus le cas puisque l’article premier du texte a été réécrit dans son intégralité.

Les député∙e∙s ont préféré proposer un nouveau contrat d’accès à l’autonomie facultatif, et surtout, ils excluent une très grande partie de jeunes en exigeant au moins 18 mois de prise en charge avant le dix-huitième anniversaire. Les premiers visés seront les jeunes étrangers pris en charge après leurs 16 ans.

Et voilà la pirouette, Macron et son gouvernement s’en prennent encore une fois aux jeunes étrangers qui demandent la protection de la France, ceux que l’administration appelle les MNA (Mineurs Non Accompagnés). Il y avait déjà ceux que l’ASE refusait de prendre en charge sous prétexte de tests osseux falacieux, et maintenant ceux qui ont été accueillis ne seront aidés que jusqu’au jour de leur 18 ans.

« Oui c’est vrai ce sont des étrangers », nous dit-on

mais ce sont des enfants, des enfants …

Le gouvernement a choisi : pas d’aide pour eux.

"Colère, rage, écœurement, sentiment de trahison…  Les mots ne seront jamais assez forts pour décrire ce que nous avons vécu lors du vote d’une proposition de loi que nous avions pourtant soutenue », témoigne Lyés Louffok.

Que dire d’autres : je suis désolé pour tous les Faly, Plaveen, Idriss, Dokka ou Nicolae que nos associations tarnaises et nationales accompagnent, mais promis, juré, nous continuerons à être présents pour que la France applique ses engagements pour les Droits des humains, les Droits des enfants ….et puis nous suivons cette loi sur l’accompagnement des jeunes majeurs vulnérables vers l’autonomie qui va passer au Sénat.

 Eric Vergniol, le 21 mai 2019

https://www.lacimade.org/jeunes-majeurs-vulnerables-proposition-loi-videe-substance/

1Lyès Louffok, ancien enfant placé est l’auteur du livre : Dans l’enfer des foyers chez Flammarion, et a participé, entre autres, à l’émission « Enfants placés : les sacrifiés de la République » le 16 janvier 2019

13/05/2019

AG de l'ASTI Romans

logo asti romans.jpg Vendredi 17 mai à partir de 18h à la maison de quartier saint Nicolas à Romans

A 19h45 :Josy Boucher de la FASTI sera notre intervenante, sur le thème

« Du légitime au légal… jusqu’où aller dans le soutien aux migrants »

  • 18h : Accueil – Emargement – Renouvellement d’adhésion ….

  • 18h30 : Présentation du rapport d’activités, du bilan financier, renouvellement du C.A, orientations pour l’ASTIR

  • 21h : Repas partagé (avec ce que chacun et chacune apportera ; l’ASTIR fournit boissons, couverts, verres et assiettes)

  • Invitation AG

 

08/05/2019

ASTI ROMANS : Un titre de séjour à la famille RABHI !

rabhi moi.jpg

"Arrivés en France en 2013, M. et Mme Rabhi se sont installés à Romans pour rejoindre les membres de leur famille en France

Aujourd'hui, le préfet de la Drôme a refusé leur demande de titre de séjour et tous les recours ont été épuisés. Soulignons en particulier la situation des enfants : Nayla, 4 ans, née en France, Housseyn, 5 ans, et Zahr-Eddine, 10 ans, sont à l'école Saint-Exupéry, ils y sont parfaitement intégrés. Les parents, quant à eux, maitrisent la langue française. La famille de M. Rabhi dont certains membres sont de nationalité française et dont le père est un ancien combattant aujourd'hui en situation de handicap, est installée en France de puis longtemps. M. Rabhi dispose d'une promesse d'embauche en tant que façadier, et Mme Rabhi en tant que technicienne de surface. Par ailleurs, ils sont actifs comme bénévoles au sein de plusieurs associations romanaises. La famille œuvre à l'ouverture, la rencontre et la vie digne au sein du quartier de la Monnaie et de la ville de Romans-sur-Isère."

Pourquoi dans ces conditions leur refuser la demande légitime de titre de séjour ? Cela va à l'encontre des valeurs de notre pays et des droits de l'homme. Cela met aussi en péril le parcours scolaire des enfants et la vie sociale et professionnelle de cette famille. Nous demandons donc au préfet de réétudier leur dossier et de leur accorder un titre de séjour. Pour soutenir cette démarche.

Nous appelons à un rassemblement devant la préfecture de Valence le mercredi 15 mai à 17h30.  

 

Rendez-vous à 16h30, place du Marché à la Monnaie,

avec ou sans véhicule, pour covoiturer

L'ASTI Romans nous informe

logo asti romans.jpgHébergement Wael : : Vous avez dû lire nos appels à l’aide pour l’hébergement de Wael (âge de 16 ans ½, dont la maman est au foyer OASIS) : Sauf erreur de notre part, il n’y a de solution que jusqu’à aujourd’hui lundi 6 mai. Vous pouvez toujours appeler au 06 33 30 24 88 OU 06 95 53 91 67

Vernissage et AG Emmaus : Les communautés EMMAUS ont 70 ans ; une exposition aura lieu à la Cité de la Musique du 9 au 18 mai ; l’AG d’Emmaus aura lieu le 16 mai à 18h à la mairie de St Paul

Associations contre l’état : Amnesty, GISTI, FASTI… et d’autres associations se manifestent contre le fait que l’état a livré 6 embarcations « à coque solide légère » à la Libye, bien sûr pour intercepter les migrants arrivant à proximité de la Libye.. . Le Tribunal Administratif de Paris a été saisi contre l’état.

 Des dates :

PROCHAINE PERMANENCE : mercredi 8 et mercredi 22 mai puis le 5 juin à 18h (Maison de quartier St Nicolas)

RASSEMBLEMENT POUR LA PALESTINE le lundi 13 mai

RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN A LA FAMILLE RABHI – Mercredi 15 mai à 17h30 à la préfecture.

 

PAS DE REUNION LE 16 MAI - LA PROCHAINE REUNION SERA LE 6 JUIN à 20h (Maison de quartier St Nicolas)

ASSEMBLEE GENERALE LE 17 mai 19 à 18h (Maison de quartier St Nicolas)

Rassemblement à l'appel de l'Association France Palestine Solidarité Ardèche Drôme

70 ans après l’admission d’Israël à l’ONU

L’État de Palestine attend toujours

 

AFPS.jpg

En 1947, l’ONU votait le partage de la Palestine, alors sous mandat britannique, en deux États, un État juif et un État arabe, et décidait d’un statut international pour Jérusalem.

Le 14 mai 1948, Israël déclarait unilatéralement son « indépendance »

Le 11 mai 1949, l’État d’Israël était admis à l’ONU. Depuis, 70 ans ont passé et l’État de Palestine attend toujours.

Le 29 décembre 2012, la Palestine a été admise à l’ONU au titre d’État non membre.

Depuis le vote du Parlement français de décembre 2014 demandant au Président de la République de reconnaître l’État de Palestine, 4 années ont passé et le moment « n’est toujours pas venu » pour la France de reconnaître l’État de Palestine.

Reconnaître l’État de Palestine, dans les frontières admises par l’ONU (celles qui prévalaient avant la guerre dite des Six jours en juin 1967) c’est reconnaitre la valeur du droit face au fait accompli et contre la loi du plus fort.

137 États reconnaissent l’État de Palestine dont 7 membres de l’Union européenne

 

La France DOIT reconnaître l’État de Palestine

 

L’Association France Palestine Solidarité Ardèche-Drôme

vous appelle à un Rassemblement

Lundi 13 mai 2019 de 16 h à 18 h

devant la Gare de Romans

Avec le soutien de Artisans du Monde Romans, ASTI Romans, CCFD Terre Solidaire Drôme, Mouvement de la Paix Comité de Tournon-Tain, LFI Romans, MRAP Valence, NPA Romans

29/04/2019

La comédienne Violaine Schwartz invitée de "L'oiseau siffleur"

Le mercredi 5 juin à 19h, Violaine Schwartz rencontrera le public autour de son livre témoignage : "Papiers"  paru chez P.O.L. ce mois-ci à la libraire de "L’Oiseau siffleur" à Valence

papiers violaine schwartz.jpg       Violaine Schwartz a recueilli la parole de plusieurs demandeurs d’asile, à  l’origine pour une commande du Centre dramatique national de Besançon. Elle a rencontré des hommes et des femmes, jeunes et moins jeunes, tous réunis   par le même destin : l’obligation de fuir, de quitter le pays natal, Afghanistan, Mauritanie, Kosovo, Éthiopie, Arménie, Azerbaïdjan ou Irak. Elle avait un dictaphone. Parfois un interprète à ses côtés.

On lui a confié des photocopies de récits de vie, des articles de journaux, des photocopies de minutes d’entretien de l’OFFPRA, des lettres administratives, des décisions de rejets, des circulaires du ministère de l’Intérieur... Elle a rencontré une avocate, assisté à des audiences à la Cour Nationale du droit d’Asile (CNDA) et au Tribunal Administratif de Besançon. Elle s’est fixé une contrainte : "écrire à partir des mots entendus, et seulement à partir des mots entendus. »

Permanences juridiques de l'ASTI Romans

     ATTENTION ! Modification des dates de permanences juridiques de l'ASTIR pour le mois de mai 2019 !

                                                            

logo asti romans.jpg

Les permanences auront lieu les mercredis 8 et 22 mai, à partir de 18h, à la maison de quartier St Nicolas.    

Pas d'autre date prévue en mai

Manifestation du 1er mai à Valence

            L'ASTIV y participera avec plusieurs banderoles

 

Le rendez-vous est fixé mercredi 1er mai à 10h sur la place de la gare de Valence

Cette manifestation sera convergente entre les syndicats et les Gilets Jaunes même si les deux cortèges ne seront pas mélés.

 

22/04/2019

ASTI Valence: sortie à la grotte Chauvet avec une vingtaine de jeunes migrants le dimanche 14 avril 2019.

IMG_0173.jpg

 

Depuis plusieurs années, l'ASTI Valence s'est intéressé à la situation des Jeunes Etrangers dits "Non Accompagnés". Tant qu'ils sont mineurs ils sont sous la responsabilité de l'Aide Sociale à l'Enfance. Devenus majeurs notre association leur propose un accompagnement administratif et juridique, en collaboration avec la CIMADE avec qui nous avons mis en place une permanence mensuelle d'accueil juridique.

Mais pour donner à ces jeunes espoir et optimisme, rien de tel que des rencontres ludiques et/ou culturelles. Cette fois, à l'initiative de notre amie Anne, nous avions convié une vingtaine d'entre eux à aller visiter la grotte préhistorique Chauvet, à Vallon Pont d'Arc. Cela suppose un long travail de mise en place en amont pour s'assurer de la présence de tous les volontaires le jour J, leur "Pass Région" en poche, pour ceux qui en bénéficient.

C'est ainsi que 21 jeunes et 22 adultes ont posé devant l'arche du Pont d'Arc, sur les bords de la rivière Ardèche, avant d'aller s'engouffrer dans le fac-similé de la grotte, reproduite à l'indentique, stalactites, crânes d'ours des cavernes et, biensûr, dessins pariétaux compris. Chacun en a pris plein les mirettes.

Il y a trente-six milles ans, les chasseurs de "l'Aurignacien" étaient des artistes aussi doués que nos graffeurs des rues contemporains. "Nos" jeunes ont été agréablement surpris d'apprendre que ces "homo sapiens", premiers habitants nomades de cette vieille France, devaient leur ressembler peau pour peau, puisque, comme eux, ils avaient migrés depuis l'Afrique, berceau de l'humanité.

En résumé, une journée qui nous a tous remplis de bonheur et d'enthousiasme. Nous nous sommes promis de nous retrouver et de s'échanger les photos prises sur le site.

 

20190414_165503.jpg

IMG_0165.jpg

wp_ss_20190419_0039.png

09/04/2019

Assemblée Générale annuelle de l'ASTI Montélimar

Jeudi 11 avril à 20h  à Montélimar Jeunesse Culture,7 rue Léo Lagrange

L'ordre du jologo montélimar.jpgur sera le suivant:
- rapport moral du bureau
- rapport d'activités 2018
- rapport financier de notre trésorière
- élection des membres du bureau
- questions diverses
- appel aux adhésions
et sans oublier... le verre de l'amitié !

Doriane MONGE, présidente de l'ASTI 06.82.98.14.64

06/04/2019

L'ASTI Romans nous informe

Prise de rendez-vous au service des étrangers de la préfecture de Grenoble

Nous avons des échos sur la nouvelle manière de prendre rendez-vous au service des étrangers (préfecture de Grenoble) : il faut les prendre par le Net, la nuit à partir de minuit. Autant dire que c’est très difficile  : tout le monde n’a pas d’ordinateur, il faut le faire de nuit, il faut savoir s’y prendre… et de toutes façons c’est très long pour avoir un rendez-vous. Certaines personnes en attente de renouvellement de leur titre de séjour ont vu par exemple leurs droits CAF suspendus car le rendez-vous était trop loin dans le temps...A suivre

 Dates

  • AG de la Maison de Quartier Noel Guichard lundi 8 avril à 18h

  • AG d’AEL prévue pour le 12 juin à 18h30 à la maison de quartier St Nicolas

  • Festival film sur la Palestine à l’Espace des Collines à St Donat  le mercredi 10 avril :

°A 18h film « Wardi » pour adultes et enfants à partir de 10 ans

° A 20h30 film « Mafak » en avant première avec débat ensuite, animé par AFPS (France/Palestine Solidarité)

 

PROCHAINES DATES : permanence le 17 avril à 18h et prochaine réunion le 18 avril à 20h

 

28/03/2019

ATTENTION CHANGEMENT DE LIEU POUR L'ASTI VALENCE et nouvelle organisation

calligraphie.jpg

Le bureau de l'ASTI Valence se tient désormais 2 rue des Etables à Valence

Les permanence juridiques  auront lieu rue des Etables les samedis matin de 9h30 à 12h

Les réunions de l'ASTI Valence : les mercredis de 18h à 20h rue des Etables

Contact  06 13 70 27 43

Communiqué de presse Roya citoyenne du 25/3/19 : « 7 gardes à vue : STOP A L’INTIMIDATION, A LA REPRESSION ET A L’ARBITRAIRE »

Mercredi 13 mars 2019 à l’aube, sept personnes, dont 3 membres du Conseil d’administration de l’association Roya citoyenne, sont interpellées dans un déploiement inouï de forces de police armées, pour certains devant des enfants en bas âge affolés...

Plus de 30 heures de garde à vue pour « aide à l’entrée et au séjour irrégulier », des interrogatoires sans fin révélant des placements sur écoutes de plusieurs d’entre eux depuis bientôt un an, des perquisitions accompagnées de chiens, avec saisies des ordinateurs de la trésorière et de la chargée de communication, ainsi que de son téléphone portable, de pièces comptables, manifestement à la recherche d’une incrimination pour « bande organisée » pour, in fine, des libérations sans suite… L’enquête se poursuit néanmoins ! De toute évidence, les pouvoirs publics visent à rendre impossible le fonctionnement de l’association.

Alors que :

– depuis près de trois ans, Roya citoyenne dénonce avec force la carence de l’Etat dans la prise en charge effective des mineurs et des demandeurs d’asile, à la frontière franco-italienne comme dans la vallée.

-......

Lire la suite
 

27/03/2019

Où sont mes racines ?

                                  Un groupe de parole à Valence

Appelé « Où sont mes racines ? », il se déroule une fois par mois au Point Relais Oxygène (Centre de Santé Jeunes) de Valence. 13-15 place Latour Maubourg

Ce groupe s'adresse à des jeunes en exil, « en mal de leurs racines ».

Flyer Où sont mes racines (2)-1.jpg Autour du partage d’un repas, entre 12h et 14h


Mercredi 13 mars, Mercredi 10 avril, Mercredi 15 mai, Mercredi 05 juin, Mercredi 03 juillet


MODALITES D’INSCRIPTION :


Sur appel d’un adulte (professionnel ou bénévole) ou du jeune directement, qui contacte une des 2 psychologues co-animatrices :


Fabienne MOULON au 04 75 42 05 54 (répondeur du Point Relais Oxygène)

Maryse BOYER  : m.boyer@anef-vallee-du-rhone.org

Cliquer : En savoir plus

 

 

14/03/2019

Assemblée générale de l'ASTI Valence

Le Conseil d’Administration de l’ASTI de Valence vous invite

à son Assemblée Générale :

calligraphie.jpgMercredi 27 mars 2019 à 18h30

à LA MAISON DE LA VIE ASSOCIATIVE

route de Montélier (ancien collège Bachelard) à Valence

Un moment d’échange clôturera notre Assemblée Générale. Chacun apporte sa contribution aux plats salés ou sucrés, tandis que l’association s'occupera des boissons.

Cliquer : Invitation, ordre du jour, bulletin adhésion

13/03/2019

Programme des semaines anticoloniales et antiracistes à Annonay et st Julien

Plaquette SACAR 2019 c bis-1.jpg

Cliquer : Le programme

Cliquer : Programmation radio

 

 

Projection du documentaire " La légende de la terre dorée"

Cliquer : L'affiche

Flyer S_Terre Recto.jpg

05/03/2019

FASTI : Réunions des commissions samedi 16 mars et dimanche 17 mars dans les locaux de la FASTI.

Samedi 16 mars à partir de 10h

10h Accueil thé, café

10h30 Temps commun sur la campagne CESEDA
► Présentation des argumentaires par le groupe de travail
► Suites de la campagne (outils, partenaires)

12h30 Panier repas et départ pour la Marche des solidarités

13h12 Marche des Solidarités (place de la Madeleine)

17h Temps commun
► Réflexion sur les thèmes et le format du prochain congrès
► Mobilisation suite aux attaques de Liscia, Licra et Griveaux
► Prochaine formation politique à destination du Mouvement des ASTI

19h Apéro/Dîner

Dimanche 17 mars de 9h30 à 12h30

Réunion des commissions Femmes, Nord/Suds et Séjour-Europe !

Inscription : https://framaforms.org/inscription-aux-commissions-des-16...

FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s)
 58, rue des Amandiers - 75020 PARIS
Tél : 01.58.53.58.53. - Fax : 01.58.53.58.43.
courriel : coordination@fasti.org

02/03/2019

Deux jours de "rencontres pour l'hospitalité" à AUTRANS

Cliquer sur le lien  : Le programme

Deux jours d’ateliers, de tables rondes, de conférences, d’expositions, de pastilles sonores, de festivités... Pour que militantEs, professionnelLEs, éluEs, citoyenNEs, accueilliEs, accueillantEs se rencontrent, échangent, proposent...sur le thème de l’hospitalité.

Le lieu : Centre de jeunesse LE VERTAGO 725 route de la Sure 38880 à Autrans

Inscription obligatoire :voir le programme

Nuitée possible

Programme_RencontresHospitalité.jpg

24/02/2019

Infos de l'ASTI Romans

logo asti romans.jpgTout d’abord une très très bonne nouvelle : la famille REFASSI va être régularisée, monsieur  le Préfet l’a annoncé juste avant son départ de la Drôme. Rien n’aurait été possible sans le soutien de chacun, la réunion publique, les pétitions, les actions dans les établissements scolaires, les deux rassemblements devant la préfecture dont le dernier le 13 février… Merci à chacunE. Il faut maintenant attendre le titre de séjour…. Mais la famille est soulagée… et nous aussi.

Permanences juridiques de l’ASTIR  1er et  3ème mercredi de chaque mois à 18h à la maison de quartier St Nicolas à Romans.

Rescrit fiscal : Les attestations fiscales vont vous être envoyées dans les jours qui viennent… Certaines personnes, non adhérentes, ont fait des dons à l’ASTIR en 2018 mais nous n’avons pas leurs coordonnées postales. Si vous en êtes, si vous avez fait un don, ou si vous connaissez quelqu’unE qui l’a fait, merci de nous faire connaître l’adresse postale correspondante.

Assemblée générale de l’ASTIR, le vendredi  17 mai 

 Prochaines dates à retenir :

  • Permanence juridique mercredi 6 mars à 18h (maison de quartier St Nicolas – Romans)

  • Prochaine réunion jeudi 7 mars à 20h (même lieu)

 

 

22/02/2019

Manifestation à Grenoble le 16 mars : Journée nationale contre le racisme d’État et les violences policières

Samedi 16 mars

13H30 Place Félix Poulat à Grenoble

Covoiturage ou car : S'inscrire auprès de M. Patoulliard :04 75 42 03 49

Nous vous demandons de vous inscrire rapidement car si nous sommes nombreuses et nombreux il y aurait la possibilité d'un car départ Valence - arrêt à Romans - départ environ 11h30 - Retour : 17h

Une réponse avant le vendredi 8 mars pour pouvoir confirmer ou non la réservation du car car auprès de la société - sinon possibilité de co-voiturage.

A l’APPEL de la COORDINATION RÉGIONALE DE SOUTIEN AUX SANS PAPIERS

Nous, familles des victimes tuées, violées, mutilées, blessées par la police

Nous migrant.e.s chassé.e.s, torturé.e.s, traumatisé.e.s, persécuté.e.s par l’État et le système des frontières

Nous, habitant.e.s des quartiers populaires harcelé.e.s et humilié.e.s au quotidien par les forces de police et ciblé.e.s par le racisme d’État

Nous, citoyen.ne.s, nous dénonçons la loi honteuse dite « anti-casseurs », une loi anti-manifestants qui vise à étouffer toute protestation et toute manifestation

NOUS MARCHERONS ENSEMBLE contre le racisme d’État, les violences policières, en solidarité avec les migrant.e.s dont nous demandons, avec eux, la régularisation, l’accès aux droits, à un toit, à la santé, à la liberté de circulation et d’installation de toutes et de tous.

 

SOUTIENS, à ce jour :

CISEM (Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants), qui comprend les organisations suivantes :1- Associations et Collectifs : APARDAP ( Association de parrainage des demandeurs d’asile et de protection)- CIIP (Centre d’Information Inter-Peuples)- CSRA (Comité de soutien aux réfugiés algériens)- La Patate Chaude- Ligue des Droits de l’Homme ( Grenoble-Isère)- LIFPL (Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté)- RESF (Réseau éducation sans frontières)- RUSF (Réseau universitaires sans frontières)- 2- Syndicats : FSU PAS 38 (pour une Alternative syndicale)- Solidaires 38- Syndicat multiprofessionnel des travailleurs sans papiers cgt- FSU (Fédération syndicale unitaire)- UD CGT 3- Partis : Ensemble Isère- Europe Ecologie/Verts Isère- France Insoumise- GO Citoyenneté- NPA- PCF- PCOF

ASTI Valence ( Association de soutien à tous.toutes les immigré-e-s)- CIMADE Grenoble- CTNE ( Comité traite négrière esclavage)- Femmes égalité Comité Lucie Baud- Mouvement de la Paix- Nous Toutes-

 

 

12/02/2019

Infos de l'ASTI Valence

L'ASTI Valence s'engage pour la manifestation régionale le 16 mars 2019.

Préparation de la manif à la réunion mercredi 20 février à 18h rue des Etables

A suivre... pour les modalités sur le blog.

Assemblée générale de l'ASTI Valence : mercredi 27 mars à 18h30 à la maison de la vie associative, route de Montélier à Valence

L'ASTI Valence et le grand débat National :

Le Grand Débat : boycott ou participation éclairée ?

Dans sa lettre adressée à ses chères compatriotes le président de la République écrit :

« La citoyenneté, c’est aussi le fait de vivre ensemble. Notre pays a toujours su accueillir ceux qui ont fui les guerres, les persécutions et ont cherché refuge sur notre sol: c'est le droit d'asile, qui ne saurait être remis en cause. Notre communauté nationale s'est aussi toujours ouverte à ceux qui, nés ailleurs, ont fait le choix de la France, à la recherche d'un avenir meilleur : c'est comme cela qu'elle s'est aussi construite. Or, cette tradition est aujourd'hui bousculée par des tensions et des doutes liés à l'immigration et aux défaillances de notre système d'intégration»

Depuis son ex-ministre de l'intérieur G. Collomb a fait voter une loi encore plus restrictive que les précédentes des libertés et des droits des migrant.es.

En ce début d'année 2019, dans l'espoir de calmer et canaliser la colère populaire surgie du mouvement des Gilets Jaunes, le président de la République, son gouvernement et son parti LREM proposent un Grand Débat démocratique.

A quelles avancées sociales et politiques significatives ce Grand Débat aboutira-t-il ? Vraisemblablement à peu de choses, tant les questions posées sont verrouillées et orientées. L'ASTIV ne se fait ni ne veut entretenir aucune illusion quant à la portée "démocratique" de cette opération de communication.

Une des questions posées a trait au traitement des migrant.es. Dans son allocution le président a évoqué la question des "quotas migratoires". Le terme "quota" laisse sous-entendre l'idée "d'invasion" dont le gouvernement devrait protéger les Français.

Une fois encore la menace des migrants est brandie comme un épouvantail dans le but à peine voilé de complaire à la partie la plus droitière de la population. Ceci est d'autant plus démagogique que la crainte des migrant.es n'est évoquée que de manière très marginale dans les propos des Gilets Jaunes.

Lire la suite :  L'ASTI et le Grand Débat 02.2019.pdf