Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2016

L'ASI Valence s'associe à la journée internationale des migrantEs : Rassemblement départemental à Privas

Vendredi 16 décembre  à 17h30 devant la Préfecture

Avec lampes de poche, lampions, flambeaux...
image-2.png

Apportez une lumière, un instrument de musique

 Pour la régularisation des sans-papiers, pour l’égalité et le respect des droits , paimage.pngrceque le 18 décembre 2016 marque l’anniversaire de la Convention internationale pour les droits des travailleurs migrants et de leurs familles .... Lire la suite de la déclaration  

23/11/2016

Pour la régularisation des jeunes scolarisés sans-papiers à Privas

Grande mobilisation pour la régularisation des jeunes scolarisés
 MerEcoliers vos papiers !.jpgcredi 30 Novembre 2016

Marche du  lycée Vincent d'Indy à la Préfecture

De 11h45 à 14h30  Interventions et pique-nique musical.

Ils s'appellent Ana, Félix, Shushen, Angéla, Arman, Emmanuela, Ester, Rigelc, Sos, Gohar, Amalia, Ghor, Admir, Suzy, ... Ils vivent et vont à l'école, au collège ou au lycée dans notre pays depuis des années. Pourtant ces enfants qui ont trouvé refuge chez nous sont en danger. Car ils sont enfants de sans-papiers. Et sur eux pèse chaque jour la menace de l'expulsion. Lire l'appel en entier

 RESF - FSU Maison des syndicats 25 avenue de la Gare 07000 Privas*Retrouvez l'actualité du Réseau Education Sans Frontières en Ardèche en suivant le lien http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique300.html
<http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique300.html>

26/11/2015

ALERTE EXPULSION en Ardèche : pétition à signer

logo resf -200512-2.pngPendant qu'on nous intoxique avec l'état d'urgence, on arrête à tour de bras, on expulse, on brise des familles... 


 Extrait de la pétition :

"Tereza, grand-mère de famille vivant en France, est menacée d'expulsion dans un pays qu'elle a fui."Tereza Poghosyan a été séparée de sa famille qui vit à Vernoux en Ardèche et conduite au centre de rétention administrative (CRA) de Lyon jeudi 19 novembre, laissant ses deux fils Matevos et Arman avec leurs femmes et leurs enfants. Matevos et Arman Poghosyan se sont réfugiés en France il y a quatre ans. Leurs filles, nées à Privas et âgées de 3 ans ½ et 4 ans vont à l'école publique...."

 

RIVADH Réseau d'information, de vigilance et d'action pour les droits de l'homme

contact : 06 75 96 62 87

 

01/08/2015

A lire : le journal de PRIVAS édité par RESF Ardèche

Journal La Goualante n° 1.jpgLire le journal

27/05/2015

A Privas des familles dorment dehors...Grand soutien prévu le 31 mai...

IMG_6860.JPG

 Des femmes, des enfants
dorment ici Square Vincent d'Indy, en bas de l'Avenue des Mobiles , à
Privas !*

 France Terre d'accueil, Ardèche terre de résistance !
A Privas, avec RESF
Les enfants continuent à aller à l'école ...
Plus de 20 familles logées, 71 personnes, dont 39 enfants ... grâce à la générosité populaire , des citoyens et des associations ... ça suffit !
Les pouvoirs publics doivent en prendre leur part, le logement est un droit

Manifestez votre soutien  aux familles, venez à leur rencontre, vous serez les bienvenus !
Tous les soirs, à 19h, repas en commun ! En particuliers DIMANCHE 31 MAI 19H SUR LE SQUARE VINCENT D'INDY

*RESF - FSU  Maison des syndicats 25 avenue de la Gare 07000 Privas*
*Retrouvez l'actualité du Réseau Education Sans Frontières en Ardèche en
suivant le lien  http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique300.html
<http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique300.html>*

IMG_6868.JPG

05/05/2015

Aidons la famille de Nika à Annonay...Pétition

laisser les grandir ici.jpg  "Nika, 6 ans souffre d’une pathologie lourde qui ne peut être soigné en Géorgie. Shalva et Ninon Kevkhishvili sont arrivés avec leur fils en France en Aout 2011 . Salomé et Lali leurs deux autres enfants rejoignent leurs parents à Annonay fin 2013, ils sont scolarisés. Nika est pris en charge à l’hôpital à Lyon où il a été hospitalisé à plusieurs reprises .

Les parents ont obtenu à deux reprises des autorisations provisoires qui ne donnent pas le droit  de travailler, et les mettent dans la situation de  précarité et de dépendance. L’état de santé de Nika se dégrade  rapidement. Nika a été à nouveau hospitalisé durant les vacances  scolaires d’avril et suit actuellement un traitement de chimiothérapie.

La famille de Nika doit pouvoir accompagner leur fils dans la  maladie sans vivre en plus la crainte d’une arrestation et d’une  expulsion du territoire. "

Nous enseignants et parents de l’école, nous habitants d’Annonay et d’ailleurs demandons qu'un  titre de séjour soit délivré aux deux parents sans attendre.

POUR SIGNER LA PETITION : http://resf.info/P2905

N'HESITEZ PAS A TRANSFÉRER CETTE NOTE A VOS CONTACTS
                          

19/04/2015

Projection -débat " DES ETRANGERS DANS LA VILLE" à PRIVAS

Jeudi 23 avril 2015 à 20h  Cinéma le Vivarais

image.pngSuivi d’un débat en présence du réalisateur : Marcel Trillat

Collation - libre participation aux frais.

"Plus de quarante ans après « Etranges, Etrangers», documentaire dans lequel Marcel Trillat et Fréderic Variot dénonçaient la politique suivie par la France en matière d’immigration, Marcel Trillat revient avec un cinquième volet, intitulé « Des étrangers dans la ville ». A la rencontre de ces « Etranges étrangers » d’aujourd’hui, le réalisateur s’interroge sur la manière dont ils sont accueillis et montre que peu de choses ont changé quatre décennies plus tard. En 2014, 400 000 étrangers environ vivraient en France sans permis de séjour ni titre de travail. Un chiffre qui n’a pas changé depuis de 30 ans."

Cette soirée est soutenue par la CGT, le Carrefour Laïque et le MRAP
Attention : la salle ne contient que 150 places  !

RESF - FSU  Maison des syndicats 25 avenue de la Gare 07000 Privas
Retrouvez l'actualité du Réseau Education Sans Frontières  http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique300.html

15/07/2013

A ne pas rater : Exposition photo sonore sur les demandeurs d'asile, près d'Annonay

photo1.JPG

A St Julien Molin Molette , à 15 km d'Annonay  dans les locaux de Radio d'ICI, 6 rue de Modure. Du 11 au 31 juillet.

Magali Stora et Lucile Ortéga ont réalisé des portraits de demandeurs d'asile du bassin d'Annonay en parallèle avec la radio qui a réalisé des portraits audio. 

InvitationLogo ASTI.jpgresf.jpg

19/04/2013

Pour Lévan et Nino : une solidarité sans faille !

Vidéo de la manifestation
watch?v=z2VV9iZwTJA&feature=youtu.be

Acharnement :
Le 19 mars, décision du Tribunal administratif de Lyon qui ordonnait au Préfet de l’Ardèche de suspendre sa décision de remettre la famille aux autorités polonaises
Le jeudi 28 mars, la Préfecture, invoquant un bail qui arriverait à échéance, demande à la famille de quitter ce logement au vendredi 29 mars.
Le mercredi 3 avril à Privas rassemblement de soutien
Le vendredi 5 avril 2013, le Préfet de l’Ardèche poursuit son acharnement contre cette famille, en signant un arrêté de remise de la famille aux autorités polonaises, dans le cadre des dispositions Dublin 2.

Voir la note ci-dessous du 03/03 : URGENTISSIME : faxez /mailez pour que Nino et ses trois enfants Nikolos (2 ans), Tamar (4 ans) et Elène (5 ans) ne soient pas séparés de leur mari et papa Levan et de leur grand-mère Lali

RESF appelle à une grande mobilisation départementale à Privas devant la Préfecture  de l’Ardèche mercredi 17 avril 2013 à partir de 17h30.

A travers votre soutien à cette famille, vous apporterez votre  soutien à la cause de tous les sans-papiers qui ont besoin de notre solidarité, plus que jamais !

 http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique300....

19/10/2012

Trois appels à mobilisation de RESF mercredi 24 octobre.

resf.jpg      Ce qui était odieux sous Sarkozy l'est encore sous Hollande !

  Nous exigeons : La scolarisation des enfants le droit au travail, le droit à un logement, le droit à la santé, la ratification par la France de la Convention des nations Unies sur la Protection des droits des travailleurs migrants (adoptée en 1990), le réexamen du Code de Séjour des étrangers et des demandeurs d'asile (CESEDA), la pleine restauration du droit d'asile

 PRIVAS /  Préfecture de l'Ardèche  17h

Apporter tout ce qui peut faire du bruit

Chacun-ne vient avec une valise

 Tract  Privas.pdf

 ANNONAY / Place Michelet (face aux pompiers) 11h30

Suivi d'un pique nique citoyen

 Tract Annonay

Valence /Préfecture 11h

Tract Valence

18/09/2012

Urgence pour Lusiné et M'her : Ils ne doivent pas être renvoyés en Armenie, là-bas, leur vie est en danger

Manifestation à Privas Merc 19 sept 12 H

Pique-nique devant la Préfecture

Message de Claude Esclaine.docx 

05/06/2012

Communiqué de presse du Réseau Education sans Frontière

resf.jpg GERVAIS GANTCHOU, PREMIER PÈRE DE DEUX ENFANTS FRANÇAIS  A SUBIR UNE  TENTATIVE  D’EXPULSION DE FRANCOIS HOLLANDE ET MANUEL VALLS. 

Communiqué de presse du RESF.doc

18/12/2008

Premier numéro d'un bulletin de Resf 67

moton88.jpg

Resf67 a décidé de créer une fanzine ayant comme but de permettre aux uns et aux autres (familles sans papiers, parrains/marraines) de s'exprimer sur ce qu'il vit, ressent, pense de la politique actuelle. le lire

 

08/10/2007

INFOS 26/07 SUR RESF NATIONAL

Pour accéder directement aux infos 29/07 qui sont mises en lignes par Joël Miachon  sur RESF (Réseau Education Sans Frontières), il vous suffit d'aller dans la colonne de droite du blog à rubrique " blogs solidaires" et vous cliquer sur RESF actu 26/07 et RESF pétition 26/07.

02/06/2007

ACTION NATIONALE DU RESF

medium_image001.jpgLAISSEZ-LES GRANDIR ICI ! HIER, AUJOURD’HUI, DEMAIN, ILS SONT SOUS NOTRE PROTECTION !
Du 13 au 30 juin, le Réseau Education sans frontièresse fait entendre haut et fort dans toute la France.

"...Le monde et ici, de pauvreté, de manque de droits, d'inégalités. C’est pour les cacher qu’on invente ce "problème de l'immigration"; l'Etat a déjà déployé pour ce faire des efforts considérables, en propagande, en moyens policiers, et son chef actuel nous dit qu’il va en faire encore plus !Face à cette chasse inutile, coûteuse et surtout injuste, nous continuons notre combat solidaire. ...
Sans papiers, mais pas sans amis car nous continuons à être présents  tous les jours à leurs côtés. Du 13 au 30 juin nous dirons haut et fort dans la France entière, par un ensemble d’apparitions publiques..."
Cliquez dans les blogs solidaires : RESF (colone de gauche)

A VALENCE : MANIFESTATION MERCREDI 13 JUIN 18H PLACE PORTE NEUVE ( RESF, ASTI, COLLECTIF DES SANS PAPIERS)

08/05/2007

Soutien à Fatima

Signer la pétition en ligne http://www.educationsansfrontieres.org/?article5564

Fatima a 22 ans, jeune majeure,elle prépare le baccalauréat. Mais Fatima est aussi une jeune femme qui subit une Obligation à Quitter le territoire : la double violence à l’égard des femmes étrangères. Pourquoi ? Parmi les innombrables horreurs commises au nom de l’Etat français à l’égard des sans-papiers, il y a la double maltraitance qui frappe les femmes venues en France rejoindre leur mari denationalité française et répudiées avant un an de vie commune. Dans ce cas de répudiation, l’épouse reçoit un ordre de reconduite à la frontière : il suffit que le mari la dénonce à la police pour « rupture de vie commune » et prétende qu’elle ne s’est mariée que pour obtenir des papiers. Il entame une procédure de divorce qu’il accompagne d’une dénonciation à la police.

Exigeons que Fatima et les autres jeunes femmes qui subissent la double violence  ne soient pas menacées d’expulsion.Signez la pétition.


13/02/2007

URGENCE RESF : Yannick en danger...Envoyer mail au préfet de l'Essonne

Yannick Tiki  orphelin depuis l’âge de 14 ans, tente sa chance en France où il arrive à 16 ans. Mineur isolé, il est pris en charge par l'ASE, placé en foyer et scolarisé. Quand il atteint ses 18 ans,l'ASE cesse toute prise en charge.  il devient sans papiers et sans ressources. Suite à l'intervention d'élus, l'ASE accepte fin septembre de le reprendre en charge. Mais entre-temps, sans ressources, Yannick a fait de mauvaises rencontres. En novembre 2006, il est pris dans une affaire de trafic de canabis. Il est condamné à six mois de prison en comparution immédiate. Sa bonne conduite en prison, l'engagement de l'ASE de le reprendre en charge à sa sortie de prison, celui du lycée Edgar Quinet de le reprendre en cours lui valent une libération anticipée, la fin de sa peine devant être purgée en conditionnelle.La PAF attend Yannick à sa sortie de prison pour le placer immédiatement en rétention et l'expulser. L'affaire est crasseuse. Il faut ramener le préfet à la raison, qu'il récupère un minimum d'humanité. Qu'il sache en tout cas ce que les uns et les autres pensent de lui et de ses agissements. Envoyer mail à gerard.moisselin@essonne.pref.gouv.fr