Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2008

LE N°1 "LA LETTRE DE L'ASTI DRÔME ARDÈCHE"

3b91485ba28cda0e75ddad9d0e2ac2c7.jpgCa y est, depuis que nous en parlions, nous avons réussi à démarrer. Nous avons fait un quatre pages avec  les rubriques suivantes  : Coordonnées des ASTI, Actions locales, Actions nationales, déclaration après les élections, une page juridique, une rubrique "soutien et pétition, le calendrier,  une rubrique : "A Lire" et pour finir : un bulletin d'adhésion.

Allez y voir avril 08 n°1-1.doc  et merci de nous faire part de vos  critiques et suggestions en cliquant sous cette  note sur "commentaires". 

 

Commentaires

ASTIV


Référence : Votre déclaration au lendemain des élections municipales



Amis(e) et Camarades, Bonjour,


Tout d’abord, félicitations à l’équipe qui a monté ce premier n°. Il est agréable, lisible, une mine de renseignements tant juridiques que sur la vie des ASTI (Drôme Ardèche).Un bel outil……perfectible sans nul doute mais combien nécessaire.

Mais dans ce n°, la déclaration de l’ASTIV au lendemain des élections municipales m’interpelle car à mes yeux le résultat est plus globalement une « abstention sanction » qu’un raz-de-marée du PS en termes de voix qui peut réjouir le cœur des associations. Ce n’est pas un retour des illusions envers le PS et les autres partis de l’ex-« gauche plurielle » guère d’illusions dans les mécanismes de l’ « alternance » que vous semblez retenir comme une panacée ou autres dispositifs de « cohabitation » QUI NE SONT EN FAIT QU’UNE REPARTITION DES POUVOIRS ENTRE LA DROITE ET LA GAUCHE BOURGEOISE A TOUR DE ROLE.
La bourgeoisie n’a pas se plaindre de la besogne effectuée par le PS depuis l’ère de Mitterand.
• N’est-ce pas lui qui a loué le profit, l’esprit d’entreprise et la paix sociale ?
• N’est-ce pas lui et Fabius qui ont mis en œuvre le Plan acier de destruction de l’industrie sidérurgique avec son cortège de milliers de licenciements ?
Ce sont les différents gouvernements de droite comme de gauche qui ont entériné la précarité, les privatisations, la casse de nos retraites , de nos droits à la santé et des acquis sociaux…..etc…. Qu’ont-ils fait contre les discriminations à l’embauche, au logement, au harcèlement policier, au droit de vote des extra- européens ? En 1989, Mitterand ne va-t-il pas évoquer un « seuil de tolérance face à l’immigration. »
• N’est-ce pas Rocard qui a annoncé avec l’arrogance du riche que la « France ne pouvait accueillir toute la misère du monde » pourtant en bons colonisateurs nous avons notre part de responsabilité dans l’état de délabrement de l’Afrique francophone. Déjà à cette époque, les charters remplissaient leur office refouler le miséreux.
Pour faire court, attention aux illusions sur les partis de gauche notamment le PS et les Verts qui viennent sans état d’âme de dire »OUI » au nouveau traité qui va permettre de doter l’UE d’un véritable gouvernement européen, souverain dans de nombreux domaines, à commencer par l’économique et le social. Quelle serait l’alternance si le PS LA GAUCHE arriveraient demain au pouvoir ? Ils mettraient avec application et avec rigueur les intérêts de la bourgeoise tant européenne que française qui disposeraient d’une arme politique et juridique redoutable, pour mener leur lutte contre les travailleurs comme ils l’ont déjà fait avec zèle en 97.
Rappelez-vous les dernières présidentielles des déclaration de S.Royal sur les « sans papiers » comme Sarkozy mais avec tact et douceur, elle préconisait l’étude de leur régularisation au cas par cas La rhétorique est certes plus mielleuse mais le résultat aurait été le même. Sur ce problème concret y aurait-il eu alternance ?

Pour conclure, je dirais que votre enthousiasme sur «l’avènement de cette alternance politique » me paraît bien excessif car ce n’est pas d’une alternance dont le pays a besoin mais d’une véritable alternative qui seule peut être en capacité d’ouvrir un changement réel de société et non pas à chaque élection le retour de cette bipolarisation pour faire la même politique. L’Histoire nous enseigne que la régularisation de tous les sans papiers ne passera jamais par cette pseudo alternance qui n’est qu’une resucée, qu’un copier-coller de la politique précédente. La décentralisation, le désengagement de l’Etat (tant en moyen humain que financier) mettent en péril les recettes des municipalités aujourd’hui et sans doute moins que demain. Nous assistons déjà même pour les municipalités de « gauche » à des réajustements drastiques des moyens mis à la disposition des associations. On peut penser raisonnablement que les mêmes causes produisant les mêmes effets, nous n’assistions à ces bienfaits de l’alternance. Par contre, je souscris à votre analyse que c’est dans les luttes’’ tous ensemble’’ dans la rue que nous gagnerons le changement.

Jean Viard 11 rue Sorano 26100 Romans-sur-Isère 30/03/08

Écrit par : viard | 02/04/2008

Les commentaires sont fermés.