Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2011

Belle déclaration de l’islamologue Ghaleb Bencheikh : tolérance, paix, ce qu'on peut souhaiter pour 2012

Signataire d’un appel contre l’intégrisme religieux, à la suite de l’incendie du siège de Charlie Hebdo, l’islamologue Ghaleb Bencheikh réfute les assertions d’islamistes prétendant interdire toute représentation du prophète Mahomet et se livre à un plaidoyer pour le principe de laïcité, meilleur garant de la cohabitation des sacrés .

Chaque rencontre avec cet homme-là est un bonheur. Ghaleb Bencheikh est l’un de ces trop rares penseurs d’un islam moderne, libéré de tout dogmatvitrail.gifisme, pleinement inscrit dans le cadre de la laïcité. Erudit, entretenant une véritable passion pour le langage, il excelle à démonter les discours des "imams autoproclamés", des "prédicateurs de pacotille". Il n’y a, pour lui, "d’engagement dans une foi"que "tamisé par le filtre de la raison". Fils du Cheikh Abbas Bencheikh el Hocine, qui fut recteur de la Grande Mosquée de Paris, frère de Soheib Bencheikh, l’ancien mufti de Marseille, titulaire d’un doctorat de physique, Ghaleb Bencheikh enseigne dans un lycée du Val-de-Marne. Depuis 2000, il anime l’émission Islam, sur France 2, le dimanche matin. Egalement président de la Conférence mondiale des religions pour la paix, il multiplie les conférences, en France et, notamment, en Algérie. Auteur de plusieurs ouvrages, il a publié, entre autres, la Laïcité au regard du Coran (La Renaissance, 2005), Juifs, chrétiens, musulmans : "Ne nous faites pas dire n’importe quoi !"(avec P. Haddad et J. Arnould, Bayard jeunesse, 2008), Lettre ouverte auxislamistes (avec Antoine Sfeir, Bayard, 2008).

Lire sa déclaration

Les commentaires sont fermés.