Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2013

Lettre ouverte à Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre des droits des femmes.

Être femme victime de violences conjugales, "sans-papiers" et rackettée par l’État, n'est-ce pas là une indécence ?

lire la lettre : RESF

Les commentaires sont fermés.