Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2015

Communiqué de presse de l'ASTI Valence :


Par respect du deuil qui nous frappe collectivement, l'ASTI et les habitants de Rossini ont décidé de ne pas intervenir publiquement lors du conseil municipal du 16 novembre, mais de faire lire cette déclaration lors du conseil :

"Après les attentats de Paris, nous sommes choqués par la situation dramatique que notre pays traverse.

Par respect du deuil qui nous frappe collectivement l’ASTI et les habitants du quartier Rossini ont décidé de ne pas intervenir publiquement mais tiennent tout de même à vous remettre les 1300 signatures de citoyen.ne.s pour maintenir les locaux de l’ASTI dans le quartier.

Nous avions demandé d’intervenir au conseil municipal de ce soir, lundi 16 novembre 2015, car nous souhaitions de nouveau attirer votre attention sur la nécessité de conserver nos locaux à Rossini.

Notre objectif principal dans ce quartier est de tisser, voire retisser du lien social dans un contexte de plus en plus tendu. C’est un travail de fourmi, parfois soumis à de graves crises, mais qui a pu redonner au cours des ans à de nombreux habitants et leurs enfants (qui devenus grands, nous l’ont confié), le désir d’agir en citoyens actifs et responsables.

Nous vous rappelons que l’accompagnement scolaire, les ateliers pédagogiques, l’aide à la parentalité, les cours de français, les ateliers théâtre et la formation à la citoyenneté active bénéficient à environ 30 enfants et une cinquantaine d’adultes. C’est ainsi que dans nos locaux au cœur du quartier, les personnes de cultures et de religions diverses se rencontrent et réfléchissent au vivre ensemble et à l’avenir, dans un esprit que l’on s’applique à maintenir laïc et pacifique.

Aujourd’hui plus que jamais, nous devrons pour le bénéfice de tous et toutes, unir nos énergies et travailler dans le sens des valeurs républicaines, comme nous l’avons fait depuis 1981 avec toutes les équipes municipales qui se sont succédé.

Le départ de l’ASTI serait vécu comme un abandon et la place serait rapidement occupée pour répandre des idées contraires à nos valeurs."

Le Conseil d'Administration de l'ASTI

 

Les commentaires sont fermés.