Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2017

Situation d'urgence pour des familles Albanaises à Valence

"Des familles Albanaises  errent depuis près d'une semaine dans Valence à la recherche d'un hébergement d'urgence.

17554288_10212259276735308_970628943348940219_n-1.jpg

Ces familles en sont au stade du pré-accueil et doivent faire valoir leur demande d'asile auprès de l'OFPRA.
Tant que leurs dossiers ne sont pas enregistrés elles ne bénéficient pas d'un hébergement en CADA.

Des personnes bénévoles leur sont venues en aide.
Des échanges se sont d'abord engagés auprès du Diaconat Protestant pour que ces familles soient admises, jour et nuit, dans le centre de la rue Amblard. Les responsables du Diaconat, arguant du manque de places, ont fait appel à la police municipale puis nationale, pour tenter de mettre fin à cette occupation intempestive.
La police nationale a consenti à ne pas les expulser des lieux pour la nuit de vendredi à samedi (24 à 25 mars).

Le lendemain samedi, les aidants ont installé ces familles au troisième étage de la Maison des Sociétés. Le gardien a fait appel à la police municipale, qui en a référé à la police nationale qui, faute de mieux, a laissé les familles dans les lieux pour la nuit du samedi au dimanche.
Le lendemain matin, la Maison des Sociétés était décrétée fermée.
Le dimanche soir, les familles ferovière qui a fait appel à la police nationale qui a agit...comme les jours précédents.
Le Diaconat accepte que ces personnes viennent se poser et se doucher au foyer de la rue Amblard mais refuse toujours de les accueillir pour la nuit.
Le préfet et le maire sont interpelés. La presse commence à se bouger. Le préfet finira bien par présenter une solution ad hoc qui mette ces familles à l'abri."

Par "ROSA" . Réseau d'Opération Solidaire Active - ex "Nuit Debout Valence"

ROSAvalence@groups.facebook.com

Écrire un commentaire