Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2019

Infos de l'ASTI Valence

L'ASTI Valence s'engage pour la manifestation régionale le 16 mars 2019.

Préparation de la manif à la réunion mercredi 20 février à 18h rue des Etables

A suivre... pour les modalités sur le blog.

Assemblée générale de l'ASTI Valence : mercredi 27 mars à 18h30 à la maison de la vie associative, route de Montélier à Valence

L'ASTI Valence et le grand débat National :

Le Grand Débat : boycott ou participation éclairée ?

Dans sa lettre adressée à ses chères compatriotes le président de la République écrit :

« La citoyenneté, c’est aussi le fait de vivre ensemble. Notre pays a toujours su accueillir ceux qui ont fui les guerres, les persécutions et ont cherché refuge sur notre sol: c'est le droit d'asile, qui ne saurait être remis en cause. Notre communauté nationale s'est aussi toujours ouverte à ceux qui, nés ailleurs, ont fait le choix de la France, à la recherche d'un avenir meilleur : c'est comme cela qu'elle s'est aussi construite. Or, cette tradition est aujourd'hui bousculée par des tensions et des doutes liés à l'immigration et aux défaillances de notre système d'intégration»

Depuis son ex-ministre de l'intérieur G. Collomb a fait voter une loi encore plus restrictive que les précédentes des libertés et des droits des migrant.es.

En ce début d'année 2019, dans l'espoir de calmer et canaliser la colère populaire surgie du mouvement des Gilets Jaunes, le président de la République, son gouvernement et son parti LREM proposent un Grand Débat démocratique.

A quelles avancées sociales et politiques significatives ce Grand Débat aboutira-t-il ? Vraisemblablement à peu de choses, tant les questions posées sont verrouillées et orientées. L'ASTIV ne se fait ni ne veut entretenir aucune illusion quant à la portée "démocratique" de cette opération de communication.

Une des questions posées a trait au traitement des migrant.es. Dans son allocution le président a évoqué la question des "quotas migratoires". Le terme "quota" laisse sous-entendre l'idée "d'invasion" dont le gouvernement devrait protéger les Français.

Une fois encore la menace des migrants est brandie comme un épouvantail dans le but à peine voilé de complaire à la partie la plus droitière de la population. Ceci est d'autant plus démagogique que la crainte des migrant.es n'est évoquée que de manière très marginale dans les propos des Gilets Jaunes.

Lire la suite :  L'ASTI et le Grand Débat 02.2019.pdf

Écrire un commentaire