Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/07/2009

lecture pour vos vacances...

« LUMIERE POUR LES OUBLIES » le nouveau roman de  Yann VENNER sort aux éditions LE CORMORAN
" Sombre enquête en Bretagne dans le milieu des sans-papiers. Entre la Tchétchénie, Saint-Brieuc et Lannion, que se passe-t-il dans cette Bretagne bouleversée par l’assassinat d’un écrivain haïtien, d’une directrice d’école et l’enlèvement d’un couple de Tchétchènes ?"
Bonne lecture...

Commentaires

Excellent roman dit "local" mais en fait à portée universelle sur un sujet de société actuel et avec une approche humaniste
Du suspens, des personnages hauts en couleur et des dialogues cocasses malgré le sérieux du propos

ogustin

Écrit par : peron | 09/07/2009

Merci d'avoir parlé de mon roman auquel je tiens beaucoup. J'y ai mis toute mon âme, en espérant être utile à la fois à la communauté humaine et à la communauté littéraire. Ce besoin d'Histoire & d'Esthétique ( à travers une fiction romanesque ) me semble indispensable pour nous faire réfléchir, voire douter. Un doute fécond, j'entends, loin des certitudes martelées pour ou contre les droits à la personne. Le monde des migrants mérite que l'on en parle car nous sommes tous étrangers à nous-mêmes pour commencer ; et qu'il faut bien débattre - sans cesse - de ces problèmes sociétaux.
Bien à vous et merci.
L'éternel attelage du poétique et du politique m'intéresse au plus haut point ; afin d'être à la bonne hauteur : HUMAINE, tout simplement
yann Venner
venneryann@orange.fr
blog
http://venneryann.over-blog.fr
http://www.venneryann.blogspot.fr

Écrit par : Yann Venner | 10/07/2009

voici un roman que je conseille vivement de lire!
il mêle avec bonheur le sérieux(problème des sans-papiers)
et le cocasse dans l'intrigue policière!
à lire et à faire lire à tous vos amis et...surtout :donnez votre avis!
si vous connaissez Exbrayat vous ne serez pas dépaysés!!


coco

Écrit par : moreau | 10/07/2009

Les commentaires sont fermés.