Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2015

Le Magazine "OLF" n°70 de la Fasti rend compte du forum social à TUNIS

dsc06045.jpgDeux militantes de l'ASTI Valence y étaient présentes

LE FSM 2015 DE TUNIS PLACÉ SOUS LE SIGNE DE LA DIGNITÉ ET DES DROITS:extraits

"Quelques jours à peine après l’attentat du Bardo, 50 000 militant-e-s de l’Egalité des Droits, venu-e-s de 125 pays se retrouvaient à Tunis pour échanger et réfléchir aux combats à mener pour construire, du Nord aux Suds, un monde d’égalité et de libertés. Cette année encore, la question des migrations a constitué un des thèmes centraux de réflexion....
La Tunisie    affronte    des    crises    économiques, sociales et politiques multiples. Comme l’affirme le CRDLT dans un communiqué « Le fait terroriste en Tunisie s’explique par un faisceau de facteurs : la décompression de l’autorité de l’État consécutive au 14 janvier, le laxisme observé par le pouvoir issu des premières élections vis-à-vis des prémisses de violence salafiste pendant une longue période, et évidemment le contexte géopolitique qui a favorisé l’émergence d’un terrorisme transfrontalier... ». Ces crises s’expliquent aussi par la non-action de l’UE et de la communauté internationale qui a continué d’exiger le remboursement de la dette illégitime contractée par le régime Ben Ali. Les pays du Nord ont continué d’imposer leurs traités de libre échange et maintiennent le blocage des personnes migrantes aux frontières de l’Europe, faisant de la Méditerranée un cimetière marin...
C’est dans cet esprit que la FASTI a coorganisé, avec 13 autres organisations dont des membres de Migreurop, ATTAC, DPPDM, Emmaüs International, un atelier sur la Liberté de circulation et d’installation pour construire des arguments et dépasser ce qui à beaucoup semble utopique..."

Lire l'ensemble

Les commentaires sont fermés.