Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2015

A VALENCE LA RÉSISTANCE S'ORGANISE : UN TOIT C'EST UN DROIT !


« Toute personne en situation de détresse a accès, sans aucune condition de régularité de sa situation, à tout moment à un hébergement d’urgence »
(Article34toit un droit.jpg5-2-3duCodedel’ActionSocialeetdelaFamille).
La trêve hivernale est terminée. A notre connaissance au moins 16 familles de migrants vont être mises à la rue en avril. A celles-ci s’ajoutent 16 familles expulsées des CADA ou des logements HLM hébergées aux bons soins d’une association, ALDA.
Pourquoi ? Parce que le « 115 » (n° de l’hébergement d’urgence) est saturé depuis plus de 6mois !

L’état, Au regard de la loi, se trouve donc en infraction !
Le gouvernement, représentant du peuple, a décrété la mise en place de mesures d’austérité qui touchent, d’abord, les plus démunis d’entre nous. Plutôt que de pourvoir à la satisfaction des besoins essentiels et vitaux de TOUS il a choisi de donner 40 Mds aux entreprises pour, dit-il, les inciter à embaucher. Résultat : le chômage explose !...........

........RESTE UNE SOLUTION LÉGALE QUE L'ETAT SE REFUSE À UTILISER : LA RÉQUISITION DES LOGEMENTS OU LOCAUX VACANTS" Lire l'ensemble


Le COLLECTif 26/07 des Sans Papiers et des Sans Droits

Contact 06 13 70 27 43

Les commentaires sont fermés.