Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2017

Nous étions à Menton : UN CAR DE LA DRÔME

Plus de 600 MANIFESTANT.E.S À MENTON

 Pour la liberté pour tou-te-s, la solidarité avec les migrant-e-s et l'ouverture des frontières. 

 

Copie de DSCF8483.JPG
NPA – Ligue des Droits de l’Homme - FASTI – FSU – Ensemble – ATTAC – Médecins du Monde – Syndicat des Avocat de France – Mouvement pour la Paix – CNT- FSU- CGT Education Cheminot - Front de Gauche – Lutte Ouvrière – France Insoumise – Union Française Juive pour la Paix - Mouvement pour la paix - ASTIV - ASTIR -SOLIDARITÉ.LANGAGE

L 'APPEL :

Journée mondiale des migrants.png

- Pour célébrer la journée internationale des migrant-e-s et donner de la visibilité à toutes les initiatives qui seront prises dans ce cadre
- Parce que cette frontière est devenue un des symboles de l’inhumanité des politiques migratoires de l’État français et de l’Union européenne et du développement de l’État policier
- Parce qu’aux mort-e-s es frontières s’ajoutent la multiplication des mesures d’enfermement et d’expulsion, les milliers de migrant-e-s à la rue, y compris des enfants et des jeunes isolé-e-s, le harcèlement policier et la chasse aux sans-papiers
- Parce que le gouvernement français, au travers de l’inscription des mesures d’urgence dans le droit commun contredit encore plus le droit d’asile et que ce même gouvernement prépare une nouvelle loi durcissant encore sa politique migratoire dans un sens liberticide
- Parce que cette région est devenue le symbole des solidarités qui existent sur tout le territoire avec les migrant-e-s. Mais elle est aussi devenue, après Calais, le symbole de la répression contre ce mouvement et les personnes solidaires
- Pour dire « ça suffit ! », pour mettre fin à l’acharnement contre les migrant-e-s et aux discours et politiques racistes et sécuritaires qui gangrènent toute notre société.
*Nous manifesterons pour :*
* - l’accueil des migrant-e-s*
* - la liberté de circulation et de résidence (art. 13 de la Déclaration Universelle )
* - la régularisation des sans-papiers*
* - l’abrogation des accords de Dublin*
* - la solidarité et l’égalité des droits pour tout-e-s*
* - l’abrogation de tout "délit de solidarité" et l’abandon de toutes les poursuites contre les personnes solidaires*

NM 17-12-2017 manif Garavan.jpg

Les commentaires sont fermés.