Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2018

Conférences :" l'immigration: les choix de l'Europe "

affiche conférences avec UP 3-1.jpg

 

Par ailleurs, quelques dates à retenir :

- Arrivée de la marche citoyenne Calais-Vintimille, le 22 mai à 19h à Valence


- Un film à ne surtout pas manquer, "HUMAN FLOW" de Ai Weiwei, le 24 mai à 20h au Méliès


- Assemblée générale de AIR le 31 mai à 19h30 au centre social La Pazqui sera suivi d'un repas partagé.

 

25/04/2018

Conférence " Mineurs et Jeunes Majeurs Etrangers : quel Présent et quel avenir pour eux ? "

carton_invitation LDH samedi 28 avril à 14h30-1.jpg

 

Appel urgent contre les milices fascistes agissant contre les migrantEs

Vous avez vu la milice anti-réfugié·es, avec ses hélicoptères et ses pancartes  géantes « NO WAY » dans les Hautes-Alpes, ce week-end ? Le projet des membres de  l'association d'extrême droite Génération Identitaire était de "dresser un  barrage pour empêcher les personnes en demande d’asile d’arriver en France."

L' association n’en est pas à son coup d’essai. Le bateau pour « repousser les  migrant·es » en Méditerranée ? C’était elle. Les « murs » devant les centres  d’hébergement d’urgence ? Toujours elle. Alors que les personnes qui portent  secours aux exilé·es risquent des peines de prison pour « délit de solidarité »,  les membres de Génération Identitaire agissent sans être inquiété·es par les  autorités françaises depuis 2012.
Je demande leur dissolution
 Pourtant, la loi est claire : toute association doit être dissoute si elle  incite à la haine envers un groupe de personnes à raison de leur  non-appartenance à une nation. Cette décision doit simplement être prise en  conseil des ministres.

 

17/04/2018

La manifestation de samedi 14 avril...photos

IMG_0843.jpgMANIF. 14 AVRIL 2018 D.L..jpg

11/04/2018

Assemblée Générale annuelle de l'ASTI Montélimar

logo asti Montélimar.jpg

Jeudi 26 avril à 20h à Montélimar Jeunesse Culture  au 7 rue Léo Lagrange 
L'ordre du jour
- rapport moral du bureau
- rapport d'activités 2017
- rapport financier de notre trésorière
- élection des membres du bureau
- questions diverses
- appel aux adhésions
- et sans oublier... le verre de l'amitié !

Les membres qui souhaitent présenter leur candidature doivent se manifester dés maintenant. Par ailleurs, nous vous rappelons que si vous êtes dans l'impossibilité de participer à cette Assemblée générale, vous pouvez vous
faire représenter par un autre membre de l'association muni d'un pouvoir régulier.

Contact :07 62 62 07 26* astimontelimar@gmail.com*

Pouvoir

10/04/2018

Programme du festival Palestinien en Drôme - 4è édition

Mardi 10 avril à 20 h à Valence – Cinéma Le Navire – Projection du film  Derrière les fronts  d’Alexandra Dols

Mercredi 11 avril à 18 h 30  à Valence – Cinéma LUX – Projection du film  Wajib – L’invitation au mariage

Mercredi 18 avril à 20 h à Saint Donat – Espace des Collines – Projection du film  Un long été brûlant en Palestine  en présence de la réalisatrice Norma Marcos

Jeudi 3 mai à 20 h à Saint Marcellin – Cinéma Les Méliès - Projection du film  Wajib – L’invitation au mariage

Jeudi 19 avril à 19 h  Librairie des Cordeliers  à Romans – Présentation du livre : Pourquoi un Etat juif n’est pas une bonne idée  par son auteure, la journaliste israélienne Ofra Yeshua Lyth

Les projections sont suivies d'un débat.

Tant qu’Israël continuera à commettre ces « crimes de guerre », nous manifesterons en différents endroits et sous différentes formes pour que *notre gouvernement condamne ces massacres et prenne des sanctions contre Israël. La prochaine manifestation aura lieu Dimanche 15 avril à 10 h 30 – Place Charles de Gaulle à Romans *(près de la chaussure située devant le Dauphiné Libéré).

Bernard Gruffaz 06 37 21 98 36 bernard.gruffaz@free.fr <mailto:bernard.gruffaz@free.fr>

 

07/04/2018

GAZA Halte aux massacres, levée immédiate du blocus, Sanctions contre Israël

Le vendredi 30 mars 2018, l’armée israélienne a tiré à balles réelles contre les Palestiniens de Gaza, qui s’étaient rassemblés en masse, sans franchir la frontière, pour la « marche du retour », exigeant la levée du blocus de Gaza et le droit au retour des réfugiés palestiniens. On compte 18 morts, victimes des tirs des snipers de l’armée israélienne, officiellement postés pour tuer, et plus de 1 400 blessés dont la moitié par balles.

Le blocus de Gaza, total depuis plus de 10 ans, enferme et pousse au désespoir une population de 2 millions de personnes, dont 1,3 millions de réfugiés, qui ne demandent qu’à vivre, travailler, produire, faire vivre leur société. Il détruit l’économie et la société palestinienne de Gaza. Il est illégal selon le droit international et condamné par de nombreux Etats, dont la France.

Le droit au retour des réfugiés palestiniens, chassés de leurs foyers en 1948, est inscrit dans la résolution 194 de l’ONU. Israël l’a acceptée, comme condition de son admission à l’ONU le 11 mai 1949, mais a toujours refusé de la mettre en œuvre.

Les marches du retour vont se poursuivre pendant 6 semaines, jusqu’au 15 mai prochain, date qui marquera les 70 ans de la Nakba, l’expulsion des Palestiniens chassés de leur propre pays. Tout en dénonçant la colonisation, l’occupation, l’annexion de Jérusalem et les provocations de Trump, elles porteront la revendication des réfugiés palestiniens pour la mise en œuvre de leur droit au retour.

Il faut arrêter ce massacre, qui risque de se reproduire dans les jours et semaines à venir : la France et l’Europe ont un devoir de protection du peuple palestinien. Elles doivent immédiatement et clairement interdire à Israël, sous peine de sanctions immédiates, le recours aux armes de guerre contre la population palestinienne qui manifeste pour ses droits.

Face à un pouvoir israélien qui ne se donne plus aucune limite, face aux provocations et à la complicité des Etats-Unis, la France et l’Europe doivent maintenant changer de logique : elles doivent exiger la levée du blocus de Gaza, l’arrêt de toute colonisation, l’arrêt des destructions de maisons et d’infrastructures palestiniennes, la suspension de toute mesure unilatérale, la fin de l’occupation et le droit au retour des réfugiés palestiniens en application de la résolution 194 de l’ONU. Ces demandes ne peuvent plus être des souhaits, elles doivent devenir des exigences, assorties de sanctions tant qu’elles ne sont pas appliquées.

Nous appelons nos concitoyens à se mobiliser avec nous pour porter ces exigences.

 

Association France Palestine Solidarité Ardèche-Drôme – afps26@laposte.net - 06 37 21 98 36

Ancienne Ecole Jean Jaurès – Rue Pierre Curie – 26100 – Romans sur Isère

 

Ne pas jeter sur la voie publique

01/04/2018

Protestation citoyenne nationale samedi 14 avril à VALENCE à 14h

manif lyon 2.jpgEn partenariat, l’ASTI Romans et l’ASTI Valence vous proposent de participer à la protestation citoyenne lancée dans de nombreuses villes françaises contre le projet de loi réformant le Code d’Entrée et de Séjour des Étrangers et du Droit d’Asile ( CESEDA ).

 Nous vous donnons rendez-vous place porte neuve à Valence

SAMEDI 14 AVRIL À 14H et non le 7 comme prévu

Avec possibilité de faire une chaîne humaine

Nous vous invitons à venir vêtu.e.s de noir avec un foulard ou autre accessoire de couleur vive.

 Nous vous proposons aussi de porter en dossard l’un des messages ci-dessous :

 NON AU DÉLIT DE SOLIDARITÉ

DROIT AU TRAVAIL

APPLICATION DE LA DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS HUMAINS

OUVRONS LES FRONTIÈRES

LIBERTE DE CIRCULATION

ÉGALITE DES DROITS

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L'ASTI VALENCE du 6 avril 2108.

Afin de manifester notre opposition au projet de loi "Asile – Immigration" en discussion à l'Assemblée Nationale, les ASTI Valence, Romans et Solidarités & Langages ont déposé une demande de rassemblement et de manifestation à la préfecture de la Drôme. Cette manifestation devait se dérouler le samedi 7 avril à 14h, place Porte Neuve à Valence.

Les services de police de la préfecture ont fortement insisté, presque exigé que nous acceptions de reporter cette manifestation au samedi suivant, arguant qu'il y avait trop de manifestations ce jour-là, notamment celle des "Motards en colère".

Craignant que tout l'espace sonore et visuel ne soit accaparé par la manifestation des motards, nous avons convenu du report au 14 de notre manifestation pacifique.

Mais nous avons appris, un peu plus tard, la tenue d'une manifestation du Front National dont le thème est: "l'explusion des fichiers "S" étrangers". Renseignement pris cette manifestation n'est pas interdite, ni même "expressément déconseillée" par la préfecture.

Les ASTI protestent contre cette différence de traitement et rappellent que le Front National prône la haine et le rejet de tous les étrangers. Cette xénophobie génère de la violence. Il est inadmissible de laisser le champ et la rue libre à ce parti.

Pour les mêmes raisons qu'il nous a opposées, le préfet aurait pu prendre la décision de cantonner la manifestation du FN au seul territoire de l'Ardèche, par exemple.

Nous appelons nos adhérentEs et sympathisantEs à s'associer avec détermination à la présente protestation.